Inprecor
Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

 

Égypte

●. ÉGYPTE

Nous exigeons la libération de tous les détenus qui dénoncent l’accord sur les deux îles Tiran et Sanafir

Communiqué de solidarité* juillet 2017 n°641

En avril, Sissi a décidé de rétrocéder à L’Arabie Saoudite deux îles inhabitées de la mer Rouge au sud du Sinaï, Tiran et Sanafir. Cela a déclenché des manifestations qui se sont muées en contestation du régime impopulaire. Au moins 82 personnes ont été arrêtées durant ces manifestations.

photo

Liban

●. LIBAN

Nous condamnons l'autoritarisme meurtrier et raciste contre les réfugiés syriens

Forum Socialiste juillet 2017 n°dernieres

Palestine

●. PALESTINE

Hommage aux prisonniers palestiniens grévistes de la faim

Bureau exécutif de la IVe Internationale mai-juin 2017 n°639-640

Du 17 avril au 27 mai, plus d’un millier de prisonniers politiques palestiniens détenus dans les geôles israéliennes ont cessé de s’alimenter. Ce mouvement de grève de la faim historique s’articulait autour de deux mots d’ordre : liberté et dignité. Les prisonniers revendiquaient des améliorations de leurs conditions de détention (accès aux soins médicaux, extension du droit de visite, accès à des téléphones, etc.) et la fin de certaines pratiques des autorités israéliennes, comme la détention administrative ou l’isolement.

photo

Afrique-centre

●. AFRIQUE CENTRALE

Retour à l’ajustement structurel néolibéral et mobilisations populaires

Jean Nanga* mars-avril 2017 n°637-638

Frappés par la chute du pétrole, les chefs d’États de la Communauté économique et monétaire des États d’Afrique centrale (CEMAC) ont exclu une dévaluation du franc CFA. Ils ont décidé de faire appel au FMI.

Maroc

●. MAROC

Solidarité avec les mobilisations dans le Rif

Déclaration du Bureau de la IVe Internationale mai-juin 2017 n°639-640

Depuis sept mois un mouvement de contestation populaire ne cesse de croître dans la région du Rif au nord du Maroc, et a culminé par un rassemblement de plusieurs dizaines de milliers de manifestants à Al-Hoceima le 18 mai dernier. Ce mouvement prend racine dans la mobilisation populaire qui s’est affirmée dans la région à partir du 20 février 2011, reprenant au Maroc la dynamique des soulèvements dans toute le Maghreb et le Moyen-Orient. Il a été relancé en octobre 2016 lorsque le jeune pêcheur Mohsen Fikri a été broyé dans une benne à ordures à Al-Hoceima.

photo

●. MAROC

Quelques éléments de la situation politique

Marouane* mars-avril 2017 n°637-638

Le Maroc est de plus en plus assujetti aux politiques impérialistes de l’Union européenne et des États-Unis et leurs institutions mondiales telles que la Banque mondiale (BM), le Fonds monétaire international (FMI) et l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Il s’est engagé dans une restructuration globale de son économie au profit des multinationales et du grand capital local dominé par le holding royal.

photo

Algérie

●. ALGÉRIE

Rejet de la mascarade électorale

Déclaration du PST* mai-juin 2017 n°639-640

À une écrasante majorité, les masses populaires algériennes ont rejeté la mascarade électorale des législatives.

photo

Syrie

●. KURDISTAN / SYRIE

Rojava, le PYD et l’autodétermination kurde

Uraz Aydin* novembre-décembre 2016 n°633-634

Les Kurdes de Syrie, c’est-à-dire du Kurdistan-Ouest (Rojava) sont désormais devenus des acteurs incontournables du processus combiné de révolution, contre-révolution, guerre civile et autodétermination en cours en Syrie.

photo
Qui sommes-nous ? |  Contact | Abonnement | Design et codage © Orta