Inprecor
Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

Dernières nouvelles juin 2027

absent

Appel international – Pakistan : Libérez Ali Wazir, retirez les fausses accusations policières !

Le 26 mai 2019, une manifestation pacifique dirigée par Ali Wazir et Mohsin Dawar, tous deux membres de l’Assemblée nationale (MNA), a essuyé des tirs de l’armée, faisant au moins 13 morts et plus de 40 blessés dans la région du Waziristan.

Ali Wazir et Mohsin Dawar ont été élus députés aux élections générales de 2018. Ils sont également à la tête du Mouvement de défense pachtoune / Pashtun Tahfuz Movement (PTM), un mouvement social de masse qui a vu le jour il y a deux ans.

Le PTM exige la fin des opérations militaires dans la région frontalière de l’Afghanistan. Cette région est habitée par des Pachtounes. Leurs revendications les ont mis en conflit avec les puissantes forces militaires du pays. Depuis deux mois, le porte-parole militaire adresse des menaces au PTM. En outre, les médias ont été publiquement avisés par les militaires de ne pas parler du PTM.

Ces menaces et le black-out des médias se sont traduits par une réalité tragique le 26 mai. D’abord, on a tiré sur une manifestation pacifique. Ensuite, les médias ont tous raconté que les militants du PTM dirigés par Ali Wazir et Mohsin Dawar ont attaqué un poste de contrôle militaire et que les violences qui ont suivi ont coûté la vie à trois manifestants et blessé trois soldats.

Mais heureusement des vidéos – filmées à l’aide de téléphones portables – sont apparues. Ces vidéos montrent clairement qu’Ali Wazir et Mohsin Dawar ont été attaqués par-derrière. Pendant que les gens tombaient sous les balles, Ali Wazir, au lieu de courir se mettre en sécurité, est retourné aider un camarade blessé. Alors qu’il approchait de son camarade, près du poste de contrôle, il a été arrêté par les militaires.

Le lendemain, il a été traduit devant la Cour antiterroriste et placé en détention préventive pendant huit jours. Entre-temps, l’ensemble de l’opposition au Parlement a exigé sa libération. Il souffre de diabète et de tension artérielle.

Il y a eu également des allégations non confirmées de torture. En fait, même s’il est libéré pour l’instant, sa vie reste en jeu. Comme le reste de la direction du PTM, il fait l’objet d’une propagande haineuse. Les médias et les militaires le décrivent comme un agent étranger, un traître et un terroriste.

Le fait est que le PTM croit fermement à la non-violence alors que 16 membres de la famille d’Ali Wazir, dont ses frères et sœurs et son père, ont été assassinés par les talibans en raison de l’opposition de sa famille aux talibans. Il est apparu comme un symbole de la lutte contre les talibans avant même l’émergence du PTM.

Nous vous demandons instamment de signer cette pétition en faveur de ces revendications démocratiques :

• La libération d’urgence d’Ali Wazir et de ses camarades du PTM.

• La fin de la campagne de dénigrement contre la direction du PTM.

• Le retrait des fausses accusations policières, faites sous couvert des lois antiterroristes, contre Ali Wazir et les membres du PTM.

Premières signatures :

Gilbert Achcar, Professeur, SOAS University of London, Grande-Bretagne

Olivier Besancenot, porte-parole, NPA, France

Peter Boyle, Socialist Alliance, Australie

Fathi Chamkhi, Député du Front Populaire, Parlement Tunisien

Alex De Jong, Co-Directeur IIRE Amsterdam

Penelope Duggan, Editor International Viewpoint

Franck Gaudichaud, enseignant-chercheur Université Grenoble-Alpes, France

Maral Jefroudi, Co-Directrice IIRE Amsterdam

Dr Lal Khan, rédacteur en chef Asian Marxist Review, Pakistan

Pierre Khalfa, membre de la Fondation Copernic et du Conseil scientifique d’Attac, France

Stathis Kouvélakis, Reader in Political Theory, King’s College, Grande-Bretagne

Michael Löwy, Directeur de Recherches Emérite, Centre national de la Recherche scientifique (CNRS), Paris, France

Jeff Mackler, Socialist Action, Etats-Unis

Christian Mahieux, Réseau syndical international de solidarité et de luttes

Jan Malewski, rédacteur en chef Inprecor

Gustave Massiah, Cedetim, France

Olivier Neveux, Professeur des Universités, ENS de Lyon, France

Asia Rahman, membre du Vänsterpartiet (Parti de gauche), Suède

Dr Taimur Rehman, Secrétaire général, Pakistan Mazdoor Kissan Party, Pakistan

Hans-Peter Renk (solidaritéS), conseiller général (Le Locle), Suisse

Pierre Rousset, ESSF, France

Catherine Samary, économiste, France

Sukla Sen, Peace Activist, Inde

Dr. Farooq Sulehria, Assistant Professor, Beaconhouse National University Lahore, Pakistan

Farooq Tariq, porte-parole, Awami Workers Party, Pakistan

Josette Trat, sociologue, France

Eric Toussaint, porte-parole international du CADTM

Anwar Ul Haq, économiste, Pakistan

Roseline Vachetta, ancienne députée au Parlement européen, France

Achin Vanaik, Retired Professor of International Relations and Global Politics, former Head of the Department of Political Science and former Dean of the Faculty of Social Sciences, University of Delhi, Inde

Pour signer, remplissez le formulaire « contact » d’ESSF :

Indiquez votre non, « titre » (fonction, organisation) et pays, en mentionant « solidarité avec Ali Wazir ».

http://www.europe-solidaire.org/spip.php?page=contact

Vous appréciez ce site ?
Aidez-nous à en maintenir sa gratuité
Abonnez-vous ou faites un don
Qui sommes-nous ? |  Contact | Abonnement | Design et codage © Orta