Inprecor
Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

N° 562-563 juin-juillet 2010

ALLEMAGNE

Programme d’urgence de Die Linke en Rhénanie du Nord-Westphalie (résumé)

Cf. aussi : [Allemagne]

Document *


Pour un changement de politique fondamental dans l’intérêt de la grande majorité de la population.

1. Redistribution équitable du travail et des richesses — un bouclier protecteur pour les humains, pas pour les banques

Programme d’investissements pour l’avenir : instruction, santé et infrastructure publique, au moins 300 000 nouveaux emplois. Et un autre fonds d’avenir pour la nécessaire transformation sociale et écologique de l’industrie sous contrôle public et démocratique.

Une loi réglant les critères pour l’attribution de commandes publiques : respect des conventions collectives, salaire de 10 euros par heure minimum, responsabilité écologique. Nouvelle loi sur la cogestion garantissant plus de droits au personnel et à ses représentants dans le secteur public. Nouvelle loi sur les horaires d’ouverture du commerce afin d’améliorer de manière décisive les conditions de travail des salarié(e)s.

2. Combattre la pauvreté — en finir avec l’exclusion sociale

A bas Hartz IV ! Au lieu des boulots « à un euro » méprisant les humains, des contrats de travail respectant les résultats des conventions collectives et incluant la protection sociale. Pas de sanctions, pas de réductions d’allocations — non aux coupures du courant électrique et du gaz et aux expulsions des locataires. Tickets sociaux pour les transports publics, tarifs sociaux pour électricité et gaz.

3. L’instruction n’est pas une marchandise

Instruction gratuite en commençant par les crèches pour les enfants de moins de trois ans jusqu’au troisième âge. Suppression des frais d’inscription aux crèches et universités. École unique de dix ans pour toutes et tous, où chaque enfant aura le droit à l’instruction et à une nourriture saine gratuitement. Suppression du bac « turbo » après douze ans, des examens centraux et des notes pour le comportement. Droit fondamental de formation professionnelle. Réforme du système universitaire, non à l’application du processus de Bologne.

4. Pour des services publics forts, pour des municipalités sociales

Arrêt des privatisations des biens publics ! Recommunalisation des biens publics déjà privatisés ! Réalisation du droit à un logement convenable pour toutes et tous. Pour commencer, un nouveau règlement de délai d'attente de préavis et décret contre l’abus d’espaces habitables. Un fonds régional contre l’endettement des communes structurellement faibles, une plus grande participations des communes aux recettes fiscales. Arrêt du démantèlement des acquis sociaux et culturels. Suppression de l’article 107 des règlements qui limitent le droit des communes aux activités économiques propres.

5. Droits sociaux égaux pour toutes et tous, réaliser une démocratie active

Améliorer les conditions pour la participations des citoyen(ne)s aux décisions au niveau communal et régional. Renforcement de l’information, de l’espace public et de l’autodétermination. Contre l’espionnage des citoyens par les entreprises et l’État. Contre le racisme et le néofascisme : droits égaux pour toutes et tous qui vivent ici ! Une démocratie vivante est la meilleure défense de la Constitution ! Nazis : hors des têtes et des parlements ! Suppression de toutes les lois discriminatoires concernant les immigré(e)s, droits de vote et d’élection pour toutes et tous qui vivent ici. Pour une politique humaine d’asile pour les réfugié(e)s et un statut de séjour. Aucun être humain n’est illégal !

6. Extension des services de santé publics

Développement des services publics de santé, renforcement de la prévention. Pas de privatisations, contrôle démocratique des hôpitaux, non au déménagement des services. Investissements publics suffisants du Land, créations de réseaux communaux pour la santé.

7. Imposer les sources d’énergie renouvelables, transformation écologique de la Rhénanie du Nord-Westphalie

Socialisation des trusts d’énergie par la reprise en main des réseaux de distribution par les pouvoirs publics, recommunalisation et décentralisation de la production et de la distribution de l’énergie. Restauration du contrôle des prix pour l’électricité et le gaz et introduction de la protection du climat dans la Constitution du Land. Soutien aux énergies renouvelables et refus de nouvelles mines de charbon. Abandon progressif aussi rapide que possible de la production de l’énergie à base de charbon et arrêt de l’exploitation de la lignite à ciel ouvert, tout en créant de nouveaux emplois dans les régions concernées. En perspective, sauvegarde d’un minimum d’exploitation du charbon. Interdiction du stockage des déchets nucléaires et désaffectation de l’installation d’enrichissement nucléaire de Gronau. Pas de transports du nucléaire, sortie totale de l’énergie nucléaire.

8. Préparer une société équitable en matière de genres

Salaire égal à travail égal. Nouvelle valorisation des différents travaux pour donner à toutes et à tous la possibilité de bien régler leurs activités dans les différentes sphères de la vie au quotidien. Pour cela il faut, entre autres, une prise en charge des enfants de bonne qualité et gratuite dans les crèches et les écoles primaires, partout et pendant toute la journée. 50 % des emplois publics doivent aller aux femmes — il faut réaliser cela aussi vite que possible. Non aux réductions des subventions aux centres de femmes et plus de responsables officielles à temps plein pour la défense des droits des femmes.

9. Des perspectives viables pour les enfants, les jeunes et les familles

Développements des centres d’aide familiale, des centres de jeunesse et des crèches pour les enfants de moins de trois ans, suppression de la diminution des subventions et plus d’argent du Land pour le travail avec les jeunes ! Le personnel dans l’éducation doit être mieux payé et mieux formé. Il faut redévelopper l’infrastructure sociale pour les enfants, les jeunes et les familles dans les quartiers défavorisés. La pauvreté nuit gravement aux enfants, il faut en combattre les raisons et les symptômes. Les enfants pauvres, c’est un scandale dans ce pays riche ! Il faut tout de suite un réajustement des allocations sociales vers le haut pour les enfants et un concept de la lutte contre la pauvreté des enfants.

10. Pour un changement de politique solidement financé

Le Land Rhénanie du Nord-Westphalie doit peser pour une politique de redistribution des richesses et des revenus du haut vers le bas par la restauration des impôts sur les grosses fortunes et une nouvelle formule de répartition des rentrées fiscales au profit des Länder et des communes. Il faut embaucher 500 nouveaux contrôleurs fiscaux de la comptabilité des entreprises, et du personnel supplémentaire pour combattre la fraude fiscale. Il faut augmenter les impôts sur les hauts revenus.


Ce n’est qu’en agissant en commun avec les forces extra-parlementaires que Die Linke, au Parlement et dans les mobilisations de résistance, peut s’opposer au démantèlements des droits sociaux et démocratiques et imposer des alternatives. Die Linke NRW ne va pas participer à un gouvernement ni tolérer un gouvernement qui privatise, qui détruit les emplois, qui organise le démantèlement des acquis sociaux et qui n’améliore pas de manière significative les conditions de vie et de travail des êtres humains.

* Nous présentons ici la traduction abrégée du texte du Programme d’urgence présenté par Die Linke de Rhénanie du Nord-Westphalie à l’occasion des élections régionales de mai 2010 Le texte complet (en allemand) peut être consulté sur le site web de Die Linke-NRW : http://www.dielinke-nrw.de/dasdringlichkeitsprogramm1.html

Traduction : M.K. (de l’allemand)

Vous appréciez ce site ?
Aidez-nous à en maintenir sa gratuité
Abonnez-vous ou faites un don
Qui sommes-nous ? |  Contact | Abonnement | Design et codage © Orta