Inprecor
Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

N° 555 novembre 2009 *

DIE LINKE

Quelques chiffres

Cf. aussi : [Allemagne]

F. D.

Manifestation de Die Linke contre la guerre en Afghanistan. DR

Manifestation de Die Linke contre la guerre en Afghanistan. DR

Vingt ans après la chute du mur de Berlin et dix-neuf ans après l’intégration de la République Démocratique allemande (RDA) dans la République Fédérale (RFA) le 3 octobre 1990, des différences nombreuses persistent entre l’Est et l’Ouest du pays. Cependant on peut aussi observer des évolutions. L’écart du poids du parti Die Linke — toujours assez grand, mais qui diminue — en est un des indicateurs.

Aux élections pour le Bundestag du 27 septembre 2009, Die Linke a obtenu 8,3 % des suffrages exprimés à l’Ouest (contre 4,9 % pour l’alliance du Linkspartei-PDS et du WASG en 2005) et 28,5 % à l’Est (25,3 % pour le PDS en 2005). Le parti a maintenant environ 76 500 adhérents, dont 39 500 à l’Est, 27 500 à l’Ouest et 9 500 à Berlin (ville Ouest-Est, de 3,4 millions d’habitants).

Il est représenté dans les parlements des cinq Länder de l’Est où il est le deuxième parti en Saxe, Thuringe, Brandebourg, Saxe-Anhalt et le troisième en Mecklenbourg-Poméranie Occidentale (aux élections pour le Bundestag, il était même le premier parti en Saxe-Anhalt et Brandebourg). Depuis les dernières élections régionales, il a des élus dans six des dix Länder de l’Ouest.

Il a autour de 6 000 élus à niveau municipal : 4 800 à l’Est, 1 100 à l’Ouest et 100 à Berlin.

Aux élections de septembre 2005 le Linkspartei-PDS a reçu plus de 25 % des voix dans 27 circonscriptions de l’Est. En septembre 2009 c’était le cas dans 41 des 51 circonscriptions des « nouveaux Länder » ; dans 17 circonscriptions de l’Est et dans 3 des 12 de Berlin Die Linke a dépassé les 30 %. Tandis qu’en 2005 l’alliance du WASG et du Linkspartei-PDS avait reçu moins de 5 % dans 153 circonscriptions de l’Ouest, cette année ce n’était le cas que dans 8 circonscriptions occidentales. Toujours à l’Ouest, Die Linke a pu dépasser les 20 % dans deux circonscriptions (de la Sarre) et les 10 % dans 39 des 299 circonscriptions.

(Principale source: Neues Deutschland, 2 octobre 2009)

Vous appréciez ce site ?
Aidez-nous à en maintenir sa gratuité
Abonnez-vous ou faites un don
Qui sommes-nous ? |  Contact | Abonnement | Design et codage © Orta