Inprecor
Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

Dernières nouvelles 2010

PROPOSITION D'AMENDEMENT

Amendement Béa sur la résolution Climat

Cf. aussi : [Climat] [Seizième Congrès]

Bea (France)

Nos tâches :

5.12 Envisager des pistes de réflexion sur les modes de vie, sur les expériences et conceptions alternatives des peuples originaires qui vont dans le sens du dépassement de la division du travail, de l’opposition entre la ville et la campagne (Marx).

Les peuples originaires d’Amérique latine défendent une conception liée à leur civilisation ancestrale aux antipodes de la vie prônée par l’idéologie bourgeoise – ils retiennent qu’ils ne sont pas propriétaires de leur terre, mais qu’ils lui appartiennent, une notion qui résume l’axe central de leur philosophie, inspirée par le respect de la Terre, ce qui explique pourquoi ils appellent leur territoire la Mère Terre, la Pacha Mama. Ils soignent, entretiennent, et cultivent un autre modèle de vie, celui intensément lié à la nature. Ainsi, l’organisation socio-politique des peuples originaires sur leur territoire ne se limite pas aux frontières imposées par les impérialistes. Les menaces qui pèsent sur leur mode de vie, leurs structures sociales, leurs ressources naturelles, leurs peuples, à travers les innombrables invasions de leurs territoires sont une atteinte aux droits inaliénables, ce qui les amène à s’organiser et résister aux saccages des transnationales mises en place dans le cadre des traités ou des accords de libre échange de ces dernières décennies. Leurs revendications doivent être soutenues et il faut s’opposer à toute occupation de leurs territoires par les industries extractives, à toute construction d’usines hydroélectriques, de voies de chemins de fer ou de routes, de barrages… sans consentement préalable des peuples. ■

Vous appréciez ce site ?
Aidez-nous à en maintenir sa gratuité
Abonnez-vous ou faites un don
Qui sommes-nous ? |  Contact | Abonnement | Design et codage © Orta