Inprecor
Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

N° 639-640 mai-juin 2017

PHILIPPINES

Un appel urgent en faveur des communautés affectées par le siège de Marawi

Cf. aussi : [Philippines]

RDRRAC*

Iligan, le 27 mai 2017

Vers 14 heures le 23 mai 2017 dernier, un combat entre des hommes armés (soupçonnés d’appartenir au groupe Maute et d’être des sympathisants de l’État islamique) et les éléments des forces armées des Philippines ont éclaté dans des lieux publics de la ville de Marawi rendant la population civile otage de cette situation. À mesure que la violence a augmenté, la population civile s’est vue exposée à un risque accru d’être tuée ou blessée. En fait, selon divers rapports, les fusillades auraient déjà coûté la vie à 44 personnes, en blessant des centaines d’autres, des dirigeants religieux ont été enlevés et des civils pris en otage, l’hôpital, occupé, a brûlé et des habitations ont été détruites – un bilan dressé le 23 mai à minuit.

Synthèse et articles Inprecor

De stricts contrôles sont effectués à tous les checkpoints et le couvre-feu a été mis en œuvre, suite à la déclaration de loi martiale à Mindanao prononcée par le président Rodrigo Duterte, le 23 mai. Avec l’intensification des opérations militaires, de plus en plus de civils ont été forcés de fuir la zone. On estime que 25 000 personnes déjà ont quitté la ville de Marawi. Il y avait aussi des civils, y compris des enfants coincés dans des bâtiments qui n’ont pas mangé plusieurs repas en attente d’un sauvetage qui n’arrive toujours pas. Plus de 1 300 personnes étaient toujours piégées dans la ville de Marawi au 26 mai.

Le Centre d’action Ranaw de réponse aux catastrophes et de reconstruction (RDRRAC), responsable du secrétariat des initiatives multisectorielles pour l’action humanitaire contre les catastrophes dans cette région (Mi-Hands-NorthWestern Mindanao) a comptabilisé au moins 343 familles qui ont quitté la ville de Marawi et sont maintenant dans les centres d’évacuation ou chez des parents dans la ville d’Iligan.

RDRRAC continue à déterminer le nombre total des personnes et familles affectées, qui se sont repliées sur la ville d’Iligan et la province de Lanao del Norte. Sans plus attendre, cependant, nous en appelons à votre soutien, pour cette action humanitaire.

Parmi les besoins immédiats les plus pressants, à l’heure actuelle, des personnes déplacées : la nourriture halal et l’eau potable ; le matériel pour la nuit (couvertures, nattes, oreillers, protection contre les insectes) ; les trousses d’hygiène ; les médicaments ; les ustensiles de cuisine et réchauds ; les vêtements ; les moyens de transport pour les personnes coincées dans la ville de Marawi (quartiers et université) et Saguiaran, Lanao del Sur.

Nous espérons que vous répondrez positivement à cet appel.

Les dons peuvent être acheminés par notre réseau dont le centre de commandement est : Ranaw Disaster Response and Rehabilitation Assistance Center (RDRRAC), Inc. at Door 2 Maca-agir Apartment, 6th East Rosario Heights, Tubod, Iligan City, Philippines. Contact : Richel Borres : (1).

* Le Centre d’action Ranaw de réponse aux catastrophes et de reconstruction (RDRRAC) de la ville d’Iligan fait partie du réseau Mi-Hands (Mindanao Humanitarian Action Network against Disasters, Réseau d’actions humanitaires contre les catastrophes), une large coalition de mouvements formée pour répondre aux situations d’urgence, quelle que soit leur origine : catastrophe climatique, conflits militaires… Cet appel a été publié en français sur le site ESSF : http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article41159

1. Les dons d’origine internationale pour cette aide humanitaire peuvent être transférés via le compte de l’ESSF : Chèques à l’ordre d’ESSF en euros seulement, payables en France, envoyés à : ESSF, 2 rue Richard-Lenoir, 93100 Montreuil, France ; Compte bancaire : Crédit lyonnais, Agence de la Croix-de-Chavaux (00525), 10 boulevard Chanzy, 93100 Montreuil, France, compte n° 445757C à l’ordre de ESSF, IBAN : FR85 3000 2005 2500 0044 5757 C12, BIC / SWIFT : CRLYFRPP

Vous appréciez ce site ?
Aidez-nous à en maintenir sa gratuité
Abonnez-vous ou faites un don
Qui sommes-nous ? |  Contact | Abonnement | Design et codage © Orta