logo-inprecor

Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale

 

Politique

N° 503 avril 2005 *

PORTUGAL

Victoire historique du Bloc de gauche

Cf. aussi : [Portugal]

Nous reproduisons ici le communiqué du Bloc de gauche du 20 février 2005, de son site web : www.bloco.org

La droite a connu une défaite historique dans ces élections législatives. Ça a été son pire jour depuis le 25 avril 1974, une défaite qui a atteint les deux partis du gouvernement, tant le PSD que le PP.

Le Bloc de Gauche a été le parti du spectre politique qui a le plus progressé. Nous sommes passé de trois à huit députés (1). Nous avons fait élire quatre députés à Lisbonne, deux à Setúbal et deux à Porto. Il nous a manqué 400 votes pour faire élire un député à Braga et 200 à Aveiro. Il nous a encore manqué 1100 votes pour obtenir un député à Faro. En termes nationaux, nous sommes passés de 150 000 à 365 000 voix

Nous avons été la troisième force à Coimbra et à Faro. Nous avons dépassé le CDU à Leiria, Aveiro, Porto, Viana do Castelo, Viseu, Bragança, Guarda, en Madeira et aux Açores. Et nous avons dépassé le PP à Lisbonne, Setúbal, Beja, Évora et Portalegre.

Dans le nouveau parlement, nous présenterons les projets que nous avions promis et répondrons à la majorité absolue du Parti Socialiste avec les propositions qui correspondent à une majorité sociale : nous avancerons immédiatement une proposition pour la réalisation en juin du référendum pour la dépénalisation de l’avortement. Nous présenterons des propositions pour combattre le chômage et pour la création d’emplois, ainsi que pour combattre la corruption et la fraude fiscale. Au parlement et dans les luttes sociales, le Bloc ne tournera pas sa veste, il n'a quune parole et une politique de fidélité à ses engagements.

1. Les député(e)s élus sont : A Lisbonne : Francisco Louça, Luis Fazenda, Ana Drago et Helena Pinto ; à Porto : João Texeira Lopes et Alda Macedo ; à Setúbal : Fernando Rosas et Mariana Ajveca. Quatre femmes et quatre hommes.