Inprecor
Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

N° 581-582 mars 2012

SYRIE

Solidarité avec la révolution syrienne !

Cf. aussi : [Syrie]

Comité international de la IVe Internationale *

Marseillle, le 3 mars 2012. Manifestation de solidarite avec les insurges syriens, a l'appel du collectif Free Syria. Photothèque Rouge/Romain Hingant

Marseillle, le 3 mars 2012. Manifestation de solidarite avec les insurges syriens, a l'appel du collectif Free Syria. Photothèque Rouge/Romain Hingant

Le peuple syrien vit depuis des décennies sous la répression d’une oligarchie sanguinaire et corrompue. Le pouvoir est monopolisé par le parti Baath, sous l'égide de la famille de l’ancien dictateur Hafez el Assad, auquel a succédé son fils Bachar.

Après le début des révolutions de la région arabe, certains ont pu penser que ce régime échapperait à ce processus, du fait de son masque de résistant à l’impérialisme mondial et à l’État d’Israël, ainsi que de la force de son appareil répressif.

Mais le soulèvement de la population a invalidé ces conceptions. Depuis maintenant un an, les masses syriennes descendent dans la rue et ont tenu tête, héroïquement et pacifiquement, face aux massacres quotidiens qui ont fait plus de 10 000 morts, plusieurs dizaines de milliers de blessés et disparus, d’emprisonnés exposés au risque de la mort sous la torture. Les blessés ne peuvent être acheminés dans des hôpitaux devenus des centres de torture et d’assassinat. Dans tout le pays, des centaines d’habitations et de bâtiments publics, des quartiers entiers ont été détruits par les forces de répression, dans leur volonté d’écraser toute résistance populaire, en particulier dans la ville martyre d’Homs.

Carte de la Syrie
© Inprecor/JR

Les pouvoirs russe, chinois et iranien se sont scandaleusement engagés aux côtés de Bachar el Assad. Poutine assure le soutien militaire du régime. Mais, face aux manœuvres parallèles des gouvernements états-unien et européens, ainsi qu’à celles de la Turquie, des royaumes du Qatar et de l’Arabie Saoudite, la IVe Internationale affirme son opposition à tout type d’intervention militaire en Syrie dont le but serait de renforcer les intérêts propres de ces puissances mondiales ou régionales et qui constituerait une catastrophe supplémentaire pour le peuple syrien.

Dans ce processus héroïque, le peuple syrien insurgé s’organise par en bas, se coordonne et se donne les moyens de mener son combat jusqu’à son terme pour la liberté, la justice sociale. Il refuse également toutes les manœuvres de division confessionnelle menées par le régime et certains pays du Golfe.

Face au terrible massacre que subit le peuple syrien, les peuples du monde entier doivent affirmer leur solidarité avec sa lutte pour démanteler définitivement ce régime sanguinaire. On ne peut faire aucune confiance aux manœuvres diplomatiques des gouvernements. C’est au mouvement ouvrier et démocratique, qui a trop peu répondu aux appels au secours du peuple syrien, de rendre absolument cette solidarité effective. Des forces militantes syriennes de gauche se sont engagées dans cette insurrection, pour que l’auto-organisation du peuple se développe et pour qu’une alternative démocratique, sociale, laïque et anti-impérialiste permette une nouvelle Syrie fondée sur l’égalité politique et sociale. La IVe Internationale fera tout pour l’encourager.

A bas le régime des voleurs et des assassins !

Bachar dégage !

Vive la révolution populaire en Syrie !

Amsterdam, le 29 février 2012

* Cette déclaration a été adoptée par le Comité international de la IVe Internationale.

Vous appréciez ce site ?
Aidez-nous à en maintenir sa gratuité
Abonnez-vous ou faites un don
Qui sommes-nous ? |  Contact | Abonnement | Design et codage © Orta