Inprecor
Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

"La première liberté de la presse c'est de ne pas être un commerce" (Karl Marx, 1842)

Dans la revue

Inprecor 627-628 Inprecor 627-628 mai-juin 2016 (7,5 euros)

Abonnez vous ! Le site Inprecor ne peut exister que par les abonnements et les ventes de la revue. Il permet à ceux qui n'ont pas les moyens de s'abonner de s'en servir pour mieux comprendre ce monde afin de le changer. Aussi, pour que ce site puisse continuer, Abonnez vous ! à la revue.

Nouveau ! Vous pouvez maintenant consulter Inprecor du n°1 (juin 1974) au n°67 (février 1977) et du n°2 (68 - nouvelle série) au n°186 (décembre 1984), ainsi que la revue Quatrième Internationale (du n1, juin 1942 au n168 (n19 de la nouvelle série) de décembre 1985 sur le site de l'association RaDAR

librairie La brèche

Sur le site de la librairie vous pouvez acheter et payer en ligne tout notre fonds consacré au mouvement ouvrier, au féminisme, à la lutte des peuples opprimés. Acheter à La Brèche est un acte militant.

Institut International de Recherche et de Formation (IIRF) :

DÉBAT

Mondialisation capitaliste, impérialismes, chaos géopolitique et leurs implications

Bureau exécutif de la IVeInternationale

Inprecor n° 629-630 juillet-août 2016

Conformément à la décision prise par le Comité international de février 2016, le Bureau exécutif de la IVe Internationale soumet à la discussion une version retravaillée des thèses intitulées « Mondialisation capitaliste, impérialismes, chaos géopolitique et leurs implications ». Sa traduction et sa publication permettront d’élargir au-delà du CI – sur la base d’un document de référence commun – le débat et la réflexion collective engagés voilà trois ans. À cette étape, le Bureau ne se prononce pas sur le détail des analyses d’un texte « en élaboration ». Il espère cependant qu’un projet de résolution pourra être présenté à l’automne en vue du CI de 2017, notamment grâce aux contributions transmises via les organisations nationales. Deux autres textes sont en discussion au niveau du Comité international, l’un sur la question de la construction des partis, l’autre concernant le « sujet révolutionnaire ». Ces champs de réflexion ne sont donc pas directement intégrés aux thèses présentées aujourd’hui. Les trois documents pourront, à l’avenir, s’enrichir les uns les autres. Nous voulons comprendre ce qu’il y a de neuf dans la configuration mondiale. Il est utile de chercher des formules, des notions, voire des concepts qui rendent compte de la nouveauté. Quelques termes sont ainsi proposés ici, à titre plus ou moins hypothétique. Nous avons, cependant, souvent à faire à des réalités hybrides, à des évolutions inachevées. Par ailleurs, bien des mots ont des sens différents suivant les pays (ou les traditions politiques). Choisir un nom peut aussi donner l’illusion d’une réponse, alors qu’en fait son contenu n’est pas défini. En tenant compte de ces difficultés, l’un des objectifs de la discussion est de vérifier la possibilité et l’utilité d’un vocabulaire approprié à la situation présente. Enfin, des annexes pourront être ajoutées pour analyser plus avant des questions (crise économique…) et situations régionales avec l’apport des organisations nationales concernées. (suite)


INPRECOR

SOMMAIRE

Inprecor n° 629_630 juillet-août 2016

n° 629/630 de juillet-août 2016 (suite)


TURQUIE

Contre les coups d’État militaire et d’Erdogan, organisons le front de la démocratie, construisons la politique de classe

Déclaration de Sosyalist Demokrasi için Yeniyol*

Inprecor n° 629-630 juillet-août 2016


MIGRANTS

Laissez passer l'aide humanitaire pour les réfugiés de Calais

Collectif Nous ne céderons pas

Inprecor n° Dernieres juin 2016


LES NÔTRES

photo

Lila Chouli (1977-2016)

Jan Malewski

Inprecor n° 627-628 mai-juin 2016

Le 25 mars notre collaboratrice Lila Chouli, militante, chercheuse et analyste, est morte, un an après avoir appris que son cancer était incurable. (suite)


ETATS-UNIS

ÉTATS-UNIS

photo

La crise contemporaine de l’idéologie dominante américaine

Dan La Botz *

Inprecor n° 627-628 2016

Sur la scène politique en Amérique à l’heure actuelle, nous assistons à l’éclatement des derniers vestiges de l’idéologie américaine qui, malgré d’énormes tensions parfois, s’est maintenue depuis près de 70 ans. (suite)


ETATS-UNIS

Introduction

Inprecor n° 625-626 mars-avril 2016


ÉTATS-UNIS

photo

Bernie Sanders et la possibilité d’un changement politique

Dan La Botz*

Inprecor n° 625-626 mars-avril 2016



FRANCE

FRANCE

Les vents contraires font de la France une mer agitée

Léon Crémieux*

Inprecor n° 627-628 mai-juin 2016

Depuis le début du mois de mars, la France est entrée dans une nouvelle situation. La précédente était plombée par la polarisation politique exercée par le Front national et la montée parallèle du climat sécuritaire postérieur aux attentats de janvier et novembre 2015. Aucun de ces éléments n’a été gommé et il faudrait beaucoup d’aveuglement pour penser que tout cela a été balayé par le mouvement actuel. (suite)


FRANCE

Loi El Khomri : débuts de craquements

Léon Crémieux*

Inprecor n° 627-628 mai-juin 2016

L’intelligence concrète des dizaines de milliers de militants qui, dans la plupart des villes du pays, dirigent le mouvement contre la loi El Khomri a eu, jusqu’à aujourd’hui (1er juin), raison de tous les obstacles existant en travers de leur route. (suite)


AUTRICHE

AUTRICHE

« Heureuse » Autriche : l’extrême droite rate de peu la victoire électorale

Cristiano Dan*

Inprecor n° 627-628 mai-juin 2016

La tragédie n’est pas réalisée, mais le drame continue. Grâce surtout aux votes par correspondance, le candidat indépendant Alexander van der Bellen, soutenu par Die Grünen (Les Verts) et arrivé en second au premier tour de l’élection présidentielle autrichienne du 24 avril dernier, a opéré une remontée spectaculaire face à Norbert Hofer, le candidat du Parti de la liberté d’Autriche (FPÖ, Freiheitliche Partei Österreichs) d’extrême droite, alors qu’au premier tour il avait une avance de 14 % et était quasi unanimement présenté comme l’inévitable vainqueur. (suite)


BELGIQUE

BELGIQUE

La Belgique et ses ombres

Mauro Gasparini *

Inprecor n° 627-628 mai-juin 2016

Les attentats terroristes servent les intérêts mutuels de l’État policier néolibéral et des forces réactionnaires fascisantes, et créent le risque d’une paralysie désespérante de la lutte sociale. (suite)


CLAUDE-JACQUIN-GABRIEL


CLAUDE JACQUIN-GABRIEL (1947-2016)

photo

L’Afrique au cœur. Les réalités changeantes du capitalisme du XXIe siècle

Charles Michaloux*

Inprecor n° 627-628 mai-juin 2016

Après dix années d’une lutte infatigable, mais qui l’épuisait de plus en plus souvent, Claude Jacquin est parti dans la nuit du 16 au 17 avril. (suite)


ESPAGNE

ÉTAT ESPAGNOL

Cinquième anniversaire du 15M, de l’événement à la politique électorale

Jaime Pastor*

Inprecor n° 627-628 mai-juin 2016

La période ouverte le 15 mai 2011, grâce à l’enthousiasme collectif et au « débordement » permanent dans lequel des millions de personnes se sont reconnues, a provoqué un processus de repolitisation de larges secteurs de la société espagnole. De nouveaux acteurs sociaux ont ainsi fait irruption et ont changé le scénario ainsi que l’agenda politique. Tout au long de ces années, dans un contexte d’approfondissement de la crise du régime et, en particulier, du système du bipartisme dominant et de la crise du « modèle » national-territorial, nous avons vu se développer un cycle de mobilisation, non conventionnel et progressivement innovant et transgressif, qui a gagné un niveau de légitimité sociale sans précédent, d’autant plus qu’il s’est développé en dehors des partis, des syndicats et de la grande majorité des organisations sociales existantes. (suite)


ÉTAT ESPAGNOL

Déclaration d’Anticapitalistas

Inprecor n° 627-628 mai-juin 2016

L’accord entre Podemos et Izquierda Unida (IU) pour former une coalition électorale est une très bonne nouvelle pour toutes les personnes qui veulent battre le régime dans les urnes et changer les politiques en faveur de la majorité sociale travailleuse. (suite)


ÉTAT ESPAGNOL

Les clés du changement aux prochaines élections du 26 juin

Manuel Garí*

Inprecor n° 627-628 mai-juin 2016


EUROPE

UNION EUROPÉENNE

Un plan B pour désobéir à l’Europe austéritaire

Sébastien Brulez*

Inprecor n° 625-626 mars-avril 2016

Du 19 au 21 février, des centaines de personnes – près de 3 000 selon les organisateurs – se sont réunies à Madrid pour réfléchir à un Plan B pour faire face aux diktats austéritaires de l’Union européenne. L’appel  avait été lancé par plus de 160 personnalités, dont les élus de Podemos au Parlement européen, Lola Sánchez et Miguel Urbán (ce dernier étant aussi membre d’Anticapitalistas), et a recueilli plus de 14 000 signatures. (suite)


UNION EUROPÉENNE

photo

Lorsque le plan B, c’est le plan A

Josep Maria Antentas*

Inprecor n° 625-626 mars-avril 2016

La rencontre pour un plan B, qui s’est tenue à Madrid du 19 au 21 février 2016 est l’initiative politique internationale la plus importante dans l’Europe de l’austérité, après d’autres rencontres de ce type, dont le profil et l’audience ont été moindres. Elle avait pour objectif d’articuler des alternatives politiques et sociales ainsi que de projeter à l’échelle européenne les débats stratégiques. (suite)


EUROPE

Un Plan B pour l’Europe

160 signataires de divers pays

Inprecor n° 625-626 mars-avril 2016

Appel pour construire un espace de convergence contre l’austérité et pour la construction d’une vraie démocratie (suite)


UNION EUROPÉENNE

Déclaration pour une révolte démocratique en Europe

Inprecor n° 625-626 mars-avril 2016


IVE INTERNATIONALE

photo

Face à l’Europe forteresse, internationalisme par en bas

Résolution de la IVe Internationale*

Inprecor n° 625-626 mars-avril 2016

Au cours de l’année dernière, un million de personnes fuyant la faim et les bombes, notamment par la Méditerranée orientale et les Balkans, sont arrivées aux frontières de l’Europe. Il s’agit du plus gros afflux de réfugiés vers l’Europe depuis la Seconde Guerre mondiale et, à l’échelle mondiale, du plus grand nombre de migrants et de demandeurs d’asile depuis des décennies. (suite)


MONDIALISATION

MONDIALISATION

photo

Les nouveaux traités de libre-échange (TPP, TTIP et TISA) ne sont pas une solution, ils sont un autre problème

Déclaration du Comité international de la IVe Internationale

Inprecor n° 625-626 mars-avril 2016


MAGRHREB_MOYEN-ORIENT

TURQUIE - SYRIE - PEUPLE KURDE

photo

En soutien à la lutte du peuple kurde pour vivre libre et dans la dignité

IVe InternationaleDéclaration*

Inprecor n° 625-626 mars-avril 2016

Malgré les critiques que l'on peut formuler à l’égard de certaines pratiques du PYD et des FDS, il faut saluer leur combat contre les forces réactionnaires et djihadistes qui constituent un des pôles de la contre-révolution en Syrie et exprimer toute notre solidarité à la lutte du peuple kurde pour son autodétermination. Le destin de l’autodétermination du peuple kurde et celui de la révolution syrienne sont profondément liés. (suite)


TUNISIE

photo

Cinq ans après le 14 janvier 2011

Entretien avec Fathi Chamkhi*

Inprecor n° 624 février-mars 2016

Janvier 2011 a vu se lever un immense espoir dans la région arabe et au-delà. Cinq ans plus tard, la contre-révolution a incontestablement marqué des points dans une série de pays de cette région. Interview d'un des dirigeants du Front populaire. Propos recueillis le 10 janvier 2016 par Dominique Lerouge (suite)


RÉGION ARABE

photo

Qu’est-il arrivé au printemps arabe, cinq ans après ? 1-2

Entretien avec Gilbert Achcar conduit par Nada Matta*

Inprecor n° 624 février-mars 2016

Initiée en Tunisie le 17 décembre 2010, une vague révolutionnaire s’est répandue à travers le monde arabe. Des millions de personnes sont descendues dans les rues, exigeant la dignité, la démocratie et la justice sociale. Des mobilisations de masse d’une ampleur sans précédent se sont déroulées en Tunisie, en Égypte, en Libye, au Bahreïn, au Yémen et en Syrie. Elles ont transformé les dynamiques sociales et politiques dans l’ensemble de la région. Une politique de l’espoir est devenue possible. Cinq ans plus tard, des forces contre-révolutionnaires composées de secteurs de l’ancien régime et de fondamentalistes islamiques ont repris l’initiative politique et s’affrontent violemment pour le contrôle. L’Égypte se trouve sous une dictature pire que celle qui précédait le soulèvement ; des guerres civiles ont éclaté en Syrie, en Libye et au Yémen. Des centaines de milliers de personnes sont mortes et des millions ont été déplacées. Première partie - Un processus révolutionnaire à long terme - États rentiers « patrimoniaux » et « néopatrimoniaux » - Importance du mouvement des travailleurs - Égypte et Tunisie - Syrie, la gauche piégée par la propagande (suite)


RUSSIE - TURQUIE

photo

Déclaration commune

Collectif Otkrytaïa Levaïa et Sosyalist Demokrasi İçin Yeniyol*

Inprecor n° 624 février-mars 2016

Après qu’un missile des Forces armées turques a abattu le bombardier russe SU-24 qui aurait violé l’espace aérien de la Turquie, le 24 novembre 2015, les relations entre les deux pays ont pris une nouvelle dimension. C’est le résultat attendu de l’affrontement entre deux stratégies dans la guerre civile en Syrie. (suite)


CLIMAT

CLIMAT

photo

Le spectre de la géo-ingénierie hante l’accord de Paris

Daniel Tanuro *

Inprecor n° 624 février-mars 2016

Pour tenir l’objectif des 1,5 à 2 °C, l'accord de la COP21 sous-entend en coulisse un projet de déploiement massif de technologies de géo-ingénierie (techniques pour retirer du carbone de l'atmosphère), sans que ces choix risqués intéressant les indusriels ait fait l’objet d’un débat démocratique. (suite)


CLIMAT

photo

Un accord porté par le grand capital

Daniel Tanuro *

Inprecor n° 624 février-mars 2016


AMÉRIQUES

HAÏTI

photo

Des élections sous tutelle

Arthur Mahon *

Inprecor n° 624 février-mars 2016

Lors du premier tour du scrutin présidentiel le 25 octobre, le candidat du pouvoir, Jovenel Moïse, aurait recueilli 32,8 % des voix, contre 25,3 % pour Jude Célestin, qui a qualifié ces scores de "farce ridicule". Depuis l'annonce des résultats et jusqu'au report sine die du second tour, l'opposition a multiplié les manifestations pour dénoncer un "coup d'Etat électoral". (suite)


Qui sommes-nous ? |  Contact | Abonnement | Design et codage © Orta