Inprecor
Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

"La première liberté de la presse c'est de ne pas être un commerce" (Karl Marx, 1842)

Dans la revue

Inprecor 633-634 Inprecor 633-634 novembre - décembre 2016 (9 ¤)

Abonnez vous ! Le site Inprecor ne peut exister que par les abonnements et les ventes de la revue. Il permet à ceux qui n'ont pas les moyens de s'abonner de s'en servir pour mieux comprendre ce monde afin de le changer. Aussi, pour que ce site puisse continuer, Abonnez vous ! à la revue.

librairie La brèche

Sur le site de la librairie vous pouvez acheter et payer en ligne tout notre fonds consacré au mouvement ouvrier, au féminisme, à la lutte des peuples opprimés. Acheter à La Brèche est un acte militant.

Institut International de Recherche et de Formation (IIRF) :

INPRECOR N° 633/634 DE NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2016

SOMMAIRE

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016

(68 pages, 429 000 caractères, 9,00 €) (suite)


Syrie

KURDISTAN / SYRIE

photo

Rojava, le PYD et l’autodétermination kurde

Uraz Aydin*

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016

Les Kurdes de Syrie, c’est-à-dire du Kurdistan-Ouest (Rojava) sont désormais devenus des acteurs incontournables du processus combiné de révolution, contre-révolution, guerre civile et autodétermination en cours en Syrie. (suite)


Turquie

TURQUIE

photo

« La grâce d’Allah » : coup d’État, dictature et union islamo-nationaliste

Uraz Aydin *

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016

Au lendemain du coup d’État avorté de 15 juillet, le président Erdogan s'est écrié « cette tentative est une grâce d’Allah », annonçant ainsi qu’elle serait pour lui l’occasion de réaliser son propre coup d’État civil en menant une vague de répression sans précédent contre toutes forces d’opposition et consolider son régime dictatorial. (suite)


AFRIQUE

AFRIQUE DU SUD

photo

La débâcle de Jacob Zuma révèle la pauvreté et la corruption

Patrick Bond*

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016

Tout explose autour du président Zuma. Des opposants de tous horizons politiques, les étudiants radicalisés, la direction de son propre parti. Son système clientéliste en lambeaux est mis sous les projecteurs. (suite)


AFRIQUE DU SUD

photo

La révolte des esclaves modernes dans les campagnes

Marc Ducassé et François Favre*

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016

Les ouvriers de la cave viticole Robertson Winery (RW) on fait une grève pendant quatorze semaines pour un salaire minimum. Récit. (suite)


RÉPUBLIQUE DU CONGO

Tripatouillage constitutionnel et consolidation meurtrière d’un népotisme capitaliste

Jean Nanga*

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016

Le peuple de la République démocratique du Congo (ex-Zaïre) s'oppose au report des élections qui prolongent la présidence de Kabila. En septembre, les forces de répression ont fait 100 morts. En décembre, Kabila a fait de nouveau tirer sur les manifestants. (suite)


ETATS-UNIS

ÉTATS-UNIS

photo

Nous luttons pour le socialisme contre la barbarie

Socialistes démocratiques d’Amérique (DSA)*

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016

Un président ouvertement raciste, misogyne et anti-immigrants a été élu. Les États-Unis vont avoir à faire au plus dangereux gouvernement de l’histoire récente. Le moyen le plus sûr pour résister et vaincre le trumpisme est de construire un mouvement démocratique socialiste fort et organisé, un mouvement qui doit devenir aussi divers que la classe ouvrière elle-même. (suite)


ÉTATS-UNIS

photo

La politique économique de Trump à l’épreuve

Michael Roberts *

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016

Avant l’élection de Donald Trump, à chaque fois que les sondages d’opinion augmentaient son futur score, les marchés boursiers baissaient. Le capital financier ne voulait pas qu’il gagne. Mais depuis son surprenant succès, les marchés boursiers n’ont pas chuté. Au contraire, ils ont sensiblement monté avec un dollar plus fort. Il semble, qu’après tout, « le Donald » pourrait être une bonne nouvelle pour le capital. (suite)


ÉTATS-UNIS

photo

« Ne pleurez pas, organisez-vous ! »

Entretien de Penelope Duggan avec Joanna Misnik *

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016

Repris par de nombreux manifestants après l’élection de Donald Trump, le slogan « Ne pleurez pas, organisez-vous ! » – un beau rappel solidaire du martyr suédois de la classe ouvrière étatsunienne, Joe Hill (1) – est particulièrement approprié aujourd’hui. Nous avons demandé à Joanna Misnik, dirigeante de l’organisation socialiste Solidarity et de la IVe Internationale, son analyse de cette élection, des réactions populaires et des perspectives d’organisation à plus long terme. (suite)


ÉTATS-UNIS

photo

Richmond (Californie) : Faire la politique autrement

Steve Early

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016

Depuis 2004, l’Alliance progressiste de Richmond (RPA),fondée à l’initiative des militants du Parti Vert, dans une ville industrielle de 100 000 habitants dans la Baie de San Francisco en Californie, a présenté 16 candidatures locales de « sans parti ». Dix de ses candidats, pour les postes de maire et de conseillers municipaux, ont remporté l’élection. (suite)


ÉTATS-UNIS

Qui est responsable de la victoire de Trump ?

Entretien avec Lance Selfa*

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016


CUBA

CUBA

photo

Construire le socialisme, comment ?

Samuel Farber*

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016

Face à la pression croissante pour la libéralisation économique, que faudrait-il faire pour transformer le pays en une démocratie socialiste ? (suite)


CUBA - FIDEL CASTRO (1926-2016)

photo

Une page se tourne

François Sabado *

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016


CASTRO ET LA DETTE

Fidel Castro : La dette ne doit pas être payée

Éric Toussaint*

En 1985, Fidel Castro a lancé une campagne internationale pour la constitution d’un front des pays endettés confrontés à des dettes insoutenables. (suite)


CUBA

Fidel Castro, le plus grand homme d’État du demi-siècle passé

Guillermo Almeyra *

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016


MEXIQUE

MEXIQUE

photo

La terre va-t-elle trembler ?

Fabrice Thomas*

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016

En annonçant, le 14 octobre, depuis les montagnes du Chiapas, leur volonté de constituer un « conseil indigène de gouvernement » pour tout le Mexique qui serait représenté par une femme indigène « déléguée du CNI pour être candidate à l'élection présidentielle de 2018 » (1) l’Armée zapatiste de libération nationale (EZLN) et le Congrès national indigène (CNI) ont secoué le panorama politique du Mexique. (suite)


MEXIQUE

Que tremble la terre dans ses centres

CNI et EZLN*

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016

Déclaration du Congrès national indigène et de l’Armée zapatiste de libération nationale (EZLN) (suite)


MEXIQUE

À propos de l’initiative du CNI et de l’EZLN pour les élections de 2018

Carlos Ferra *

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016


MEXIQUE

Le chemin pour une campagne pour organiser et lutter

PRT*

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016


MEXIQUE

Des candidats du peuple pour sauver le pays

Martín Esparza Flores*

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016


AMERIQUE_LATINE

BRÉSIL

photo

« Plus que résister, la gauche doit ré-exister »

Interview de Marcelo Freixo par Francisco Louçã*

Inprecor n° 633-634 novembre-décembre 2016

Aux élections municipales d'octobre, le PT a connu une débâcle. Marcelo Freixo était candidat du PSOL pour la mairie de Rio de Janeiro. Il a obtenu au deuxième tour 41 % des voix et a été battu par un sénateur évangélique homophobe (PRB, droite). (suite)


COLOMBIE

photo

Contexte et enjeux des négociations de paix

Sébastien Brulez*

Inprecor n° 631-632 septembre-novembre 2016

Le lundi 26 septembre, le gouvernement colombien et la guérilla des FARC ont signé un accord de paix historique censé mettre fin à plus de 50 années de conflit. Cet accord devait être ratifié le 2 octobre par référendum mais il a été rejeté à une courte majorité. Nous retraçons ci-dessous, dans les grandes lignes, les différentes étapes du conflit armé qui déchire le pays (1) depuis la seconde moitié du XXe siècle. (suite)


COLOMBIE

photo

Les raisons du résultat négatif du référendum sur l’approbation des accords de paix entre le gouvernement et les FARC

Daniel Libreros*

Inprecor n° 631-632 septembre-novembre 2016

Dimanche 2 octobre, le Non a été majoritaire lors du référendum sur l’approbation des accords de paix entre le gouvernement du président Juan Manuel Santos et les Forces armées révolutionnaires de Colombie – Armée du peuple (FARC-EP) par 6 419 759 suffrages exprimés (50,23 %), contre 6 359 643 (49,76 %) au Oui. Seulement 12 779 042 électrices et électeurs sur 34 899 945 inscrits ont participé à ce vote, soit 37 %. 63 % se sont abstenus. Quelles sont les raisons de ce résultat négatif ? (suite)


Document

COLOMBIE

Le peuple en marche tisse une paix digne

Déclaration de la Marche de la Paix*

Inprecor n° 631-632 septembre-novembre 2016


COLOMBIE

photo

Le département du Vichada offert au roi du soja ?

Camilo González Posso*

Inprecor n° 631-632 septembre-novembre 2016

Gustavo Grobocopatel, dirigeant de la multinationale argentine Los Grobo, appelé « le roi du soja », s’est rendu à plusieurs reprises à La Havane et a rencontré aussi bien les élites colombiennes, le président Santos ainsi que la délégation des FARC. (suite)


EN_DEBAT

CRISES

photo

Le cours actuel du capitalisme et les perspectives de la société humaine civilisée

François Chesnais*

Inprecor n° 631-632 septembre-novembre 2016

Nous atteignons un point crucial dans l’histoire du monde, celui où le capitalisme atteint ses limites absolues. (suite)


DÉBAT

photo

Le revenu de base ou l’ombre de l’émancipation

Jean-Claude Laumonier*

Inprecor n° 631-632 septembre-novembre 2016

Au cours des Nuits debout, qui ont accompagné la longue mobilisation du printemps 2016 contre la loi travail, l’instauration d’un « revenu de base », universel et inconditionnel a été l’objet de débats nombreux et vifs, entre militants, libertaires, anticapitalistes, « décroissants », membres du « réseau salariat » (1). (suite)


FRANCE

FRANCE

photo

Mobilisations contre la loi travail

Patrick Le Moal *

Inprecor n° 631-632 septembre-novembre 2016

Formes inédites et problèmes politiques d’une mobilisation de longue durée (suite)


EUROPE

UNION EUROPÉENNE

Pas de « Lef exit » sans « Une autre Europe possible »

Catherine Samary *

Inprecor n° 631-632 septembre-novembre 2016

Depuis le traumatisme grec, la gauche radicale européenne débat de « plans B », sans aucun consensus stratégique. Le référendum du Royaume-Uni en est l’amère illustration. (suite)


ITALIE

Un front unitaire pour l’automne du NON

Franco Turigliatto*

Inprecor n° 631-632 septembre-novembre 2016

Avant le référendum du 4 décembre, les divers protagonistes de l’affrontement politique et social de l’automne prennent place. (suite)


ALLEMAGNE

Succès de l’extrême droite en Mecklembourg-Poméranie occidentale et à Berlin

Manuel Kellner *

Inprecor n° 631-632 septembre-novembre 2016

Les deux élections régionales – 4 septembre en Mecklenburg-Vorpommern et 18 septembre dans le Land de Berlin – ont été marquées par le succès électoral de l’Alternative für Deutschland (AfD, Alternative pour l’Allemagne). L’AfD siège maintenant dans les assemblées de dix des seize Länder. Ces élections mettent également à jour l’érosion très marquée des partis de gouvernement, la CDU et SPD. Pour Die Linke, le bilan est nuancé : une défaite électorale flagrante à Mecklenburg-Vorpommern, mais un résultat plus réconfortant à Berlin. (suite)


MAGRHREB_MOYEN-ORIENT

TUNISIE

photo

Les gauches politiques

Dominique Lerouge*

Inprecor n° 631-632 septembre-novembre 2016

Contrairement à l’Égypte, en Tunisie les forces de gauche ont eu la capacité de maintenir une continuité pendant des dizaines d’années, même dans la clandestinité. La principale raison en est l’existence depuis les lendemains de la Seconde Guerre mondiale d’un mouvement syndical puissant. Celui-ci a joué un rôle décisif dans les luttes pour l’indépendance et a permis aux forces de gauche de se protéger partiellement des effets de la répression. Certains de ses débats ressemblent à ceux d’autres pays, à commencer par ce qui concerne ses relations avec les pouvoirs en place. (suite)


ASIE

PHILIPPINES

photo

Le libéralisme autoritaire du nouvel homme fort, Rodrigo Duterte, n’est pas la réponse à la pauvreté et aux manipulations politiques

Inprecor n° 629-630 juillet-août 2016

L’élection de Rodrigo Duterte à la présidence des Philippines a fait la « une » des informations dans le monde entier. Ce n’est pas surprenant. Décrit comme un « outsider » et un « non-conformiste », Duterte est une énigme charismatique. Il est connu pour ses discours pleins de grossièretés, de blagues misogynes et promettant de laisser à la police les coudées franches pour assassiner les suspects. Mais il se proclame également socialiste et prétend être le premier président de gauche aux Philippines. Que représente donc son succès ? Son ascension a-t-elle un quelconque rapport avec le changement qu’il a promis ? Et qu’est-ce que cela signifie pour la gauche aux Phillipines ? (suite)


PAKISTAN

photo

Baba Jan et ses camarades condamnés à 40 ans de prison !

Jan Malewski

Inprecor n° 629-630 juillet-août 2016

Accusé sans preuves pour des actes qu’il n’a pu commettre, puisqu’il se trouvait alors à une soixantaine de kilomètres, torturé, condamné puis acquitté en appel, arrivé en deuxième position lors des élections en 2015 tout en étant emprisonné, donné candidat gagnant d’une élection partielle, notre camarade Baba Jan, vice-président d’Awami Workers Party (AWP) du Pakistan et dirigeant de ce parti dans le Gilgit-Baltistan, a été condamné par la Cour suprême d’appel de cette région occupée et administrée par le Pakistan, le 8 juin 2016, à 40 ans de prison et à une amende de 500 000 roupies, en vertu d’une loi d’exception, dite « antiterroriste ». 8 autres militants – Iftikhar Hussain, Aleem, Irfan Ali, Shukurullah Baig, Sarfraz, Rasheed, Musa et Sher Khan – se sont vu infliger la même peine. (suite)


Qui sommes-nous ? |  Contact | Abonnement | Design et codage © Orta