logo-inprecor Revue publiée sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale
Europe Amériques Afrique Moyen-Orient Asie Planète Economie Femmes IVe
 

Notes de lectures

N° 518 juin 2006 *

Le point sur les offensives contre les femmes

Cf. aussi : [Féminisme]

Antoine Detaine

L'autonomie des femmes en question — Antiféminismes et résistances en Amérique et en Europe, Sous la direction de Josette Trat, Diane Lamoureux & Roland Pfefferkorn, éd. L'Harmattan, Paris 2006, 21,50 €.

La publication de cet ouvrage répond à un besoin d'orientation politique pressant des militant(es).

En effet à la question de l'actualité ou non d'un combat spécifique féministe, pour la grande masse des femmes… et des hommes, la réponse ne va plus de soi. De réelles avancées ont été entérinées dans nos législations. Les personnalités et courants se revendiquant des luttes de libération des femmes du passé, à l'unisson avec les grands médias entérinent l'idée que les inégalités de genre sont dépassées. Si on rajoute à cela les offensives réactionnaires plus traditionnelles, relayées par les États et les religions, qui s'acharnent à délégitimer pour remettre en cause les avancées en matière de séparation féminité/maternité. Rien d'étonnant à ce que le militantisme féministe soit à contre-courant aujourd'hui. Y compris, et c'est le plus grave, dans les cercles de la gauche radicale. Légitimant à son tour, à sa façon, que tout ça, c'est du « dépassé ».

Le mérite de ce livre est de faire le point. De nous donner enfin, une méthode pour rendre compréhensible cet état de choses. Pour répondre à la question : « Où en est-on ? ». Notamment qu'antiféministes et post-féministes de tous bords s'accordent sur un point : l'inactualité de tout combat collectif spécifique. Là n'est pas la moindre victoire, temporaire soyons certain(es), de la mondialisation capitaliste et son cortège de femmes exploitées, violentées, traitées, prostituées .

Les contributions de ce livre émanent de divers pays d'Amérique du Nord et du Sud ainsi que d'Europe occidentale et centrale. Elles illustrent la diversité des attaques en cours contre les femmes qui vont de la remise en cause de droits liés à leur autonomie (maternité, sexualité, salaire, prise en charge de la petite enfance…) jusqu'au droit de vivre, d'être, d'exister, tout court (Ciudad Juarez). Ces attaques reposent sur le socle misogyne traditionnel : Dieu ou la nature, a voulu qu'il y ait deux sexes, toute remise en cause est anormale donc amorale. Vous avez dit : « construction sociale des inégalités ? » C'est quoi ce monstre ?

Si ces attaques ne sont pas nouvelles, il est essentiel d'en mesurer le degré, la répartition géographique et surtout le modus operandi qui lui est souvent nouveau.

Un livre essentiel pour les militant-e-s révolutionnaires. Et même pour les autres !