logo-inprecor Revue publiée sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale
 

18 articles trouvés.

1 . GUERRE DU LIBAN

Le navire en perdition des desseins impériaux états-uniens

Gilbert Achcar septembre-octobre 2006 n°520

Gilbert Achcar est originaire du Liban et enseigne les sciences politiques à l'Université de Paris-VIII. Son livre le plus connu Le choc des barbaries est paru en édition de poche (10/18) en 2004. Un livre de ses dialogues avec Noam Chomsky sur le Moyen-Orient, Perilous Power, édité par Stephen R. Shalom, paraîtra bientôt en traduction française aux éditions Fayard. Nous reproduisons ici un ensemble de trois de ces articles. Le premier, intitulé « Le navire en perdition des desseins impériaux états-uniens » a été rédigé le 6 août 2006, le second, intitulé « La guerre des 33 jours et le Conseil de Sécurité », le 16 août 2006. Ces deux articles, publiés sur le site web états-unien Z-net www.zmag.org , ont été traduits de l'anglais par Valérie Letellier pour le mensuel suisse La Brèche, et la traduction a été révisée par l'auteur. Le troisième article, « Contre la résolution 1701, contre l'envoi de troupes de l'OTAN », a été écrit le 3 septembre pour le quotidien italien Il Manifesto.

2 . GUERRE DU LIBAN

La guerre des 33 jours et la résolution 1701 du Conseil de Sécurité

Gilbert Achcar septembre-octobre 2006 n°520

3 . LIBAN

LE HEZBOLLAH

Gilbert Achar septembre-octobre 2006 n°520

Extrait de l'interview recueillie le 28 août par Jim Cohen, avec la collaboration de Dimitri Nicolaïdis, et publiée dans la revue Mouvements n° 47, septembre-octobre 2006.

4 . GUERRE DU LIBAN

Contre la résolution 1701, contre l'envoi de troupes de l'OTAN

Gilbert Achcar septembre-octobre 2006 n°520

5 . GUERRE DU LIBAN

La guerre préventive permanente d'Israël

Michel Warschawski septembre-octobre 2006 n°520

Michel Warschawski, animateur d'Alternative Information Center (AIC) en Israël, est journaliste et écrivain. Il a publié notamment : Israël-Palestine, le défi binational (Textuel, Paris 2001), A tombeau ouvert, la crise de la société israélienne (La Fabrique éditions, Paris 2003) et, avec Michèle Sibony, A contre-chœur, les voix dissidentes en Israël (Textuel, Paris 2003). Son Sur la frontière a été réédité en livre de poche avec une nouvelle postface par Hachette Littératures (Paris 2004). Nous reproduisons ici un ensemble de deux de ces articles publiés sur le site web d'AIC www.alternativenews.org . Le premier, rédigé le 18 juillet 2006, a été traduit de l'anglais par Marie-Ange Patrizio pour le site web Multitudes http://multitudes.samizdat.net . Le second, écrit le 12 août 2006, a été traduit de l'anglais par J.M.

Politique

Onze thèses sur la résurgence actuelle de l'intégrisme islamique

Gilbert Achcar septembre-octobre 2006 n°520

1981. Première parution dans la revue Quatrième Internationale, III/6, octobre 1981. Nous reprenons ici la version intégrale, avec réinsertion de bouts de phrase qui avaient été omis par erreur lors de leur première publication, telle qu'elle a été publiée dans le livre de Gilbert Achcar, L'Orient incandescent, éd. Page 2, Lausanne 2003.

7 . IRAN

L'ombre de la guerre ou la guerre des ombres ?

Houshang Sepehr septembre-octobre 2006 n°520

Cinq jours avant la fin de l'ultimatum lancé par le conseil de sécurité pour la cessation de ses activités nucléaire, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a inauguré en grande pompe au centre de l'Iran une usine de production d'eau lourde. Cette inauguration est un nouveau pied de nez de Téhéran à l'Occident, alors qu'une campagne de propagandes autour des sanctions économiques et des attaques militaires éventuelles a commencé depuis plus de deux ans.

photo

8 . IRAN

Fuite en avant du régime iranien

Houshang Sepehr septembre-octobre 2006 n°520

Après plus d'un quart de siècle de règne du régime islamique l'économie iranienne est aux abois. Près de seize années de réforme économique, menée par les ailes « modérée » et « réformatrice » du régime incarnées par les deux ex-présidents, Ali Akbar Hashemi Rafsanjani et Sayyed Mohammad Khatami, pour répondre aux exigences de la finance internationale et d'organisations telles le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque Mondiale, n'ont pas amélioré la situation. Houshang Sepehr est un militant marxiste révolutionnaire iranien exilé. Il anime la revue En Défense du marxisme publiée en persan et le Comité de solidarité avec les travailleurs en Iran.

9 . IRAN

Un Califat déguisé en République

Houshang Sepehr septembre-octobre 2006 n°520

La République islamique d'Iran est une construction politique sans pareille. Certes, un certain nombre d'États dans le monde musulman, comme par exemple le Pakistan, les Comores ou la Mauritanie, utilisent aussi le label « République islamique », mais ces républiques, du point de vue des structures du pouvoir, de la nature du régime constitutionnel, des spécificité des élites dirigeantes et même de l'idéologie de l'État, n'ont presque rien de commun avec le modèle iranien. Dans le monde musulman aucun pays n'a connu et ne connaît des structures politiques semblables à celles qui existent en Iran depuis 1979. En fait, la République islamique est un mode de gouvernement dans lequel le pouvoir, censé émaner directement de Dieu, est exercé par ceux qui sont investis de l'autorité religieuse. La théorie du velayat-é-faghi (tutelle du juriste théologien), clé de voûte du système iranien, concept sur lequel repose tout l'édifice institutionnel, est la seule théorie théocratique dans le monde musulman. En même temps, et c'est toute la complexité et le paradoxe du modèle iranien, cette nature théocratique se combine à une dimension républicaine faisant appel à la participation populaire, à un dispositif électoral proche du modèle démocratique. Un réseau d'institutions dont les membres sont nommés et contrôlés par le puissant et conservateur Guide Suprême de la Révolution coexiste ainsi avec un président et un parlement élus.

photo

10 . ITALIE

Dossier : Le gouvernement Prodi II, la gauche radicale et pacifiste et la guerre

Compilé par Jan Malewski septembre-octobre 2006 n°520

Jan Malewski est rédacteur d'Inprecor et membre du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

11 . ITALIE

Projet de résolution sur l'Afghanistan présenté par Claudio Grassi et Salvatore Cannavò

Direction nationale du PRC - 17 juillet 2006 septembre-octobre 2006 n°520

Claudio Grassi est sénateur, membre de la direction nationale du Parti de la refondation communiste (PRC) et coordinateur du courant « Essere Comunisti » (appelé aussi « L'Ernesto » du nom de sa revue). Ce courant a obtenu 26 % des voix lors du VIe congrès du PRC en 2005. Salvatore Cannavò est député, membre de la direction nationale du PRC, directeur-adjoint du quotidien du PRC Liberazione et un des animateurs du courant « Sinistra Critica » (Gauche critique, appelé aussi « Erre » du nom de sa revue) qui a obtenu 6,5 % des voix lors du VIe Congrès du PRC. S. Cannavò est membre du Bureau exécutif de la IVe Internationale. Nous reproduisons ici le projet de résolution présenté par les deux courants au vote de la Direction nationale du PRC le 17 juillet, projet qui a été minoritaire, la majorité du parti s'engageant résolument derrière Prodi.

12 . ITALIE

Chambre des députés : 4 contre tous !

septembre-octobre 2006 n°520

Quatre députés ont voté contre le projet du gouvernement Prodi de maintien des forces militaires italiennes en Afghanistan : Salvatore Cannavò, Alberto Burgio, Francesco Caruso et Gianluigi Pegolo. Franco Russo et Paolo Cacciari sont sortis durant le vote. Marilde Provera a annoncé que « c'est la dernière fois que je vote cela ». Tous les autres se sont prononcés en sa faveur, à la suite d'un vote regroupant la majorité et l'opposition plus vaste que jamais. Nous reproduisons ci-dessous l'intervention du député Salvatore Cannavò, de la tendance Sinistra critica (Gauche critique) du Parti de la refondation communiste.

13 . ITALIE

Intervention de Franco Turigliatto au Sénat

Franco Turigliatto septembre-octobre 2006 n°520

Franco Turigliatto, membre de la direction du PRC pour le courant Sinistra critica, membre du Comité international de la IVe Internationale, a été élu sénateur en 2006.

14 . ITALIE

Une confiance dont le temps est compté, déclaration au Sénat .

septembre-octobre 2006 n°520

Nous publions ici la déclaration commune de 16 sénatrices et sénateurs opposés au décret de financement de la mission militaire italienne en Afghanistan. Elle a été signée par (entre parenthèses le sigle du parti) : Mauro Bulgarelli (Verdi), José Luis Del Rojo (PRC), Loredana De Petris (Verdi), Anna Donati (Verdi), Fosco Giannini (PRC), Claudio Grassi (PRC), Gigi Malabarba (PRC), Marco Pecoraro Scanio (Verdi), Oskar Peterlini (SVP), Franca Rame (IDV), Natale Ripamonti (Verdi), Sen Fernando Rossi (PdCI), Gianpaolo Silvestri (Verdi), Dino Tibaldi (PdCI), Franco Turigliatto (PRC), Massimo Villone (DS).

15 . ITALIE : INTERVIEW DE GIGI MALABARBA

Pas de chèque en blanc, notre oui est un mécanisme d'horlogerie

septembre-octobre 2006 n°520

Gigi Malabarba, militant de longue date de la IVe Internationale, syndicaliste à Alfa Romeo, est un des animateurs du courant Sinistra critica du Parti de la refondation communiste (PRC). Il a été le chef du groupe du PRC au Sénat lors de la précédente législature et a été réélu en 2006 en annonçant d'emblée qu'il allait se retirer pour céder le siège à Mme Haidi Giuliani, dont le fils Carlo a été assassiné par la police lors de la manifestation altermondialiste contre le G8 de Gènes en juillet 2001. Il a présenté sa démission du Sénat le 19 juillet 2006, mais a encore mené jusqu'au bout la bataille engagée sur le financement de la mission militaire en Afghanistan. Nous reproduisons ici une interview de lui, réalisée par le journaliste parlementaire Luca Telese, parue dans le quotidien Il Giornale le 26 juillet 2006.

16 . MEXIQUE

La convention nationale démocratique dénonce l'élection de Calderon

septembre-octobre 2006 n°520

17 . MEXIQUE

Un saut qualitatif dans la lutte pour la démocratie

Edgard Sánchez septembre-octobre 2006 n°520

Edgard Sánchez est un des fondateurs et un dirigeant du Parti révolutionnaire des travailleuses et des travailleurs (PRT), une organisation politique qui avait été la section mexicaine de la IVe Internationale jusqu'à sa crise au début des années 1990. Le PRT entretient depuis des relations fraternelles avec la IVe Internationale et participe à ses instances. Nous reproduisons ici la version rédigée du discours prononcé par Edgard Sánchez le 21 août dernier dans le campement du PRT au sein du méga-rassemblement contre la fraude électorale qui occupe le Passage de la réforme dans la ville de Mexico. Ce texte a servi de base de discussion lors de la Conférence nationale extraordinaire du PRT tenue le 15 septembre.

18 . LECTURES

« Non décidément, le capitalisme, ça ne marche pas »

Didier Epsztajn septembre-octobre 2006 n°520

Isaac Joshua, « Une trajectoire du capital — De la crise de 1929 à celle de la nouvelle économie », Éditions Syllepse, Paris 2006, 292 pages, 22 euros. Une lecture à approfondir par un précédent ouvrage de l'auteur : La crise de 1929 et l'émergence américaine, Actuel Marx Confrontation, PUF, Paris 1999, 310 pages, 23 euros.