logo-inprecor Revue publiée sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale
 

22 articles trouvés.

1 . UKRAINE

Déclaration du Comité international de la IVe Internationale

Comité international de la IVe Internationale * mars 2014 n°603-604

2 . UKRAINE

Crimée : ni « notre » ni « votre »

rédaction d’Otkritaya Levaya * mars 2014 n°603-604

Maidan a ouvert les vannes de l’activité des voyous d’extrême droite et, en même temps, a éveillé les masses à la vie politique, qui ont acquis pour la première fois le sentiment qu’elles peuvent déterminer leur propre destin.

photo

3 . UKRAINE - RUSSIE. 1ER MARS 2014.

Pas de guerre avec l’Ukraine !

Déclaration du Mouvement socialiste de Russie* mars 2014 n°603-604

La guerre a commencé. Dans le but de protéger et d’accroître les intérêts des oligarques en Russie et de la coterie de Ianoukovytch, les dirigeants de la Russie ont entrepris une invasion de l’Ukraine. Cette agression pourrait avoir des conséquences catastrophiques pour les peuples ukrainien et russe, et surtout pour la population de la République autonome de Crimée et des régions industrielles du sud-est de l’Ukraine.

4 . UKRAINE

La solidarité sauvera l’Ukraine d’une intervention

mars 2014 n°603-604

L’Union socialiste « Opposition de gauche » présente son opinion sur l’agression russe en Crimée et sur le rôle destructeur des nationalistes ukrainiens.

5 . UKRAINE

Austérité ? D’abord pour les oligarques !

GASLO * mars 2014 n°603-604

Pour obtenir un prêt du Fonds monétaire international (FMI) de 15 milliards de dollars le pouvoir ukrainien est prêt de provoquer une catastrophe sociale. Le gouvernement préfère nuire à la majorité des citoyens au lieu de sacrifier les intérêts d’une poignée d’oligarques.

photo

6 . ÉGYPTE

« Le peuple veut », mais en a-t-il la possibilité ?

Entretien de Rana Nessim et Rosemary Bechler avec Gilbert Achcar* mars 2014 n°603-604

photo

7 . AFRIQUE DU SUD

La trajectoire déplorable du stalinisme sud-africain

Claude Gabriel* mars 2014 n°603-604

8 . UKRAINE

Les réformes libérales, que l’Ukraine ne veut pas, ont déjà eu lieu en Russie : 10 faits

Denis Denisov et Vitaliy Doudine* mars 2014 n°603-604

Cette « guerre civile froide », qui annonce déjà ses prochaines victimes en Ukraine, provoque des doutes quant à l’engagement dans une des parties. Car il n’y a que deux parties : le « gouvernement légitime » et les « séparatistes ». Qui soutenir dans cette situation ? Qui a raison et qui a tort ? De quoi l’Ukraine a-t-elle besoin : de s’engager dans l’Union européenne ou d’une fédération au sein de l’Union douanière de la Communauté économique euroasiatique ? Pour répondre à ces questions, la gauche devrait puiser dans sa tradition et renverser l’hégémonie idéologique existante.

9 . UKRAINE

Après la chute de Ianoukovytch, quels Maïdan ?

Catherine Samary* mars 2014 n°603-604

L’élection présidentielle du 25 mai ne stabilisera pas le pays. Il faut que la population de toutes les régions soit saisie des grands enjeux et détermine ses droits sociaux et nationaux sur la base de l’indépendance du pays.

10 . UKRAINE

Le printemps des peuples est arrivé en Europe

Zbigniew Marcin Kowalewski * mars 2014 n°603-604

photo

11 . UKRAINE

« Sans la réélection du Parlement, aucun gouvernement n’est représentatif »

Zakhar Popovytch* mars 2014 n°603-604

Militant de l’Union socialiste « Opposition de gauche », j’ai été sur le Maïdan, avec mon drapeau rouge, depuis le premier jour. Je n’ai pas dormi sous les tentes, mais j’y étais presque chaque jour au cours des derniers mois. Et ce drapeau rouge, que nous avions hissé le 24 novembre, je l’ai amené pour vous montrer que la gauche était présente sur la Maïdan, qu’il ne s’agissait pas d’individus isolés, mais qu’elle y était avec ses opinions et son programme de changement social.

photo

12 . UKRAINE/RUSSIE

Quatre thèses sur la situation actuelle

Otkritaïa Levaya * mars 2014 n°603-604

Des sources de division de l’Ukraine entre « Occident » et « Orient »

photo

13 . BOSNIE-HERZÉGOVINE

Ce n’est pas seulement un printemps

Emin Eminagic* mars 2014 n°603-604

14 . BOSNIE-HERZÉGOVINE

Les plénums, le pouvoir, la politique

Jan Malewski* mars 2014 n°603-604

15 . BOSNIE-HERZÉGOVINE

Première proclamation du Plénum des citoyens de Tuzla

mars 2014 n°603-604

Cette proclamation a été élaborée par les travailleurs et les citoyens du canton de Tuzla, pour le bien de tous.

16 . BOSNIE-HERZÉGOVINE

Revendications communes adoptés par les plénums

mars 2014 n°603-604

Le 9 avril 2014, plusieurs centaines de manifestants venant de toute la Fédération ont présenté les revendications communes des plénums

photo

17 . CHINE

« Bourgeoisification » de la bureaucratie et mondialisation (1/2)

Pierre Rousset* mars 2014 n°603-604

De la contre-révolution bureaucratique à la contre-révolution bourgeoise. D’où surgit le nouveau capitalisme chinois, qu’est-ce qui a permis son envol et quelles sont ses particularités ? Quelles interrogations de fond cette expérience contemporaine soulève-t-elle ? Ce sont ces questions que la présente contribution veut aborder.

photo

18 . CHINE

« Bourgeoisification » de la bureaucratie et mondialisation (2/2)

Pierre Rousset* mars 2014 n°603-604

19 . ÉCONOMIE

La mondialisation de l’industrie automobile

Jean-Claude Vessillier * mars 2014 n°603-604

photo

20 . SYRIE

Résolution du Comité international de la Quatrième Internationale

Comité international de la IVe Internationale * mars 2014 n°603-604

photo

21 . SYRIE

Une agression scélérate perpétrée par les forces de la contre-révolution contre les combattants des Factions de la Libération du peuple

Communiqué* mars 2014 n°603-604

Ils assassinent la révolution et les révolutionnaires au nom de l’islam

22 . QUATRIÈME INTERNATIONALE

Rapport sur la situation mondiale – CI 22 février 2014

Christian Babel* mars 2014 n°603-604

Cette introduction au débat sur la situation mondiale au Comité international 2014 se situe dans la continuité de celle des trois années précédentes : nous restons dans la période ouverte entre 2008 et 2011, de crise ouverte sur les plans financier et économique, écologique, social ; une période de basculement du monde, de déstabilisation profonde des institutions, de mouvements de masse impressionnants allant jusqu’à un processus révolutionnaire dans la région arabe… et en même temps, une période où manque dramatiquement un débouché politique progressiste cristallisé. Évidemment il y a des évolutions, et des questions à approfondir avec plus de recul. Ces questions sont ici traitées en trois parties : 1. les dynamiques, paradoxes et contradictions de la crise économique du capitalisme ; 2. les différents aspects des bouleversements en cours que cette crise provoque ; 3. nos enjeux comme courant politique : comment intervenir dans les transformations actuelles de la lutte des classes, dans les processus de révoltes de masse voire de révolutions, d’un côté, mais aussi face à un net processus d’affaiblissement du mouvement ouvrier organisé, confronté comme l’ensemble des masses exploitées à la montée de mécanismes de contre-révolutions et de destruction des tissus sociaux et environnementaux ?