logo-inprecor Revue publiée sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale
 

12 articles trouvés.

1 . CAPITALISME

La crise mondiale des réfugiés et la crise de l’Union européenne

Pierre Rousset* novembre 2015 n°621

Jamais, depuis la Seconde Guerre mondiale, les déplacements forcés de population n’avaient connu une telle ampleur et n’avaient été aussi meurtriers – aussi aléatoires et dangereux, imposant à tant d’enfants, de femmes et d’hommes des conditions d’existence aussi inhumaines, des souffrances aussi intolérables. Une véritable tragédie qui met à nu la vérité du nouvel ordre international instauré par la mondialisation capitaliste, comme en témoignent la multiplicité et l’universalité croissante des flux migratoires.

photo

2 . INPRECOR N° 621 DE NOVEMBRE 2015

SOMMAIRE

novembre 2015 n°621

(36 pages, 236 000 caractères, 5,50 €)

3 . PORTUGAL

Après les élections, le centre dans les sables mouvants et une gauche enhardie

João Camargo* novembre 2015 n°621

Le Bloc de gauche a obtenu, aux élections législatives du 4 octobre, 10, 22 % des suffrages (549 000 voix) et 19 députés.

photo

4 . PORTUGAL

Résolution politique de la direction nationale du Bloc de gauche

Bloc de gauche* novembre 2015 n°621

5 . AMERIQUE LATINE

Fin de cycle en Amérique du Sud ?

Franck Gaudichaud* novembre 2015 n°621

Les mouvements populaires, les gouvernements « progressistes » et les alternatives écosocialistes

photo

6 . ÉTAT ESPAGNOL

À la veille d’un changement de cycle politique

Jaime Pastor* novembre 2015 n°621

Les prochaines élections générales du 20 décembre revêtiront sans aucun doute une importance historique particulière, comparable à celles qui se sont tenues tout au long de la période de la transition, de 1977 à 1982. À l’époque, la tâche qui incombait aux partis politiques du « consensus » consistait, par la voie d’une réforme de la dictature, à mettre en place un nouveau régime. Aujourd’hui c’est la recherche d’une issue à la crise profonde que connaît ce régime – à la fois socio-économique, politique et nationale-territoriale – qui se trouve au centre du débat et de l’affrontement électoral.

photo

7 . ÉTAT ESPAGNOL - CATALOGNE

Un tremblement de terre qui n’en restera pas là

Josep Maria Antentas* novembre 2015 n°621

Analyse des résultats des élections catalanes du 27 septembre

8 . ESPAGNE - CATALOGNE

Catalogne versus État espagnol ou l’échec de l’alternative fédéraliste

Jaime Pastor* novembre 2015 n°621

Pour comprendre pourquoi nous en sommes arrivés à la consolidation d’un puissant mouvement indépendantiste en Catalogne qui propose la séparation avec l’État espagnol.

photo

9 . TUNISIE

Bientôt cinq ans après la chute de Ben Ali

Dominique Lerouge* novembre 2015 n°621

Janvier 2011 a vu se lever un immense espoir de bifurcation de l’histoire dans le bassin méditerranéen, et au-delà. Cet article fait un bilan rétrospectif de la situation en Tunisie.

photo

10 . DANEMARK

Défaite électorale des politiques d’austérité sans victoire de la gauche

Michael Voss* novembre 2015 n°621

photo

11 . DANEMARK

Nouvelle perspective de l’Alliance rouge-verte

novembre 2015 n°621

Enhedslisten (Alliance rouge-verte) vient de redéfinir son rôle. Elle tentera de construire une nouvelle gauche en opposition à la social-démocratie et à la droite.

12 . GRÈCE

À propos de la position de Costas Lapavitsas sur la « transition à une monnaie nationale »

Sotiris Martalis* novembre 2015 n°621

Au sein d’un programme de transition clair, lequel ne peut être mis en œuvre que par une force massive de la gauche radicale, la sortie de l’euro reste toujours une condition nécessaire à une certaine étape, mais pas suffisante. Parce que la dissociation de cet objectif de son cadre global laisserait des marges d’illusions dangereuses sur un certain rôle libérateur de la monnaie en tant que telle.

photo