logo-inprecor Revue publiée sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale
 

16 articles trouvés.

1 . INPRECOR N° 635/636 DE JANVIER-FÉVRIER 2017

Sommaire

janvier-février 2017 n°635-636

(52 pages, 320 000 caractères, 7,50 €)

2 . FEMMES

Marches des femmes : de la révolte au mouvement ?

Penelope Duggan* janvier-février 2017 n°635-636

Les marches des femmes du 21 janvier 2017 ont été un événement historique.

photo

3 . ÉTATS-UNIS

L'ascension du trumpisme qui voudrait devenir un bonapartisme

Barry Sheppard * janvier-février 2017 n°635-636

photo

4 . CORÉE DU SUD

La « révolution des bougies » renverse la présidente Park

Youngsu Won* janvier-février 2017 n°635-636

Après une vague de manifestations de millions de personnes, le 9 décembre, le Parlement sud-coréen a voté la destitution (impeachment) de la présidente Park Geun-hye, fille du dictateur le général Park Chung-hee  (1).

photo

5 . ÉCONOMIE MONDIALE

Le retour de la crise

Joel Geier et Lee Sustar* janvier-février 2017 n°635-636

Dans le sillage de la crise économique mondiale, le capitalisme à travers ses États a injecté d’énormes quantités d’argent dans le système, pour le stabiliser. La reprise qui en a résulté a été relativement faible. Elle n’a pas éliminé les problèmes qui avaient provoqué en premier lieu cette crise. Par conséquent, huit ans plus tard, la crise menace de revenir.

6 . MEXIQUE

Les attaques de Trump s’ajoutent à la crise sociale et politique

Fabrice Thomas * janvier-février 2017 n°635-636

C’est le gouvernement ultralibéral du président Enrique Peña Nieto qui a déclenché le « tremblement de terre » de janvier 2017. En signant un décret d’augmentation de 20 % des tarifs de l’essence, du gaz et de l’électricité à compter du 1er janvier (le « gazolinazo »), il a en effet provoqué un immense mouvement spontané de protestation et de résistances dans tout le pays.

7 . ALGÉRIE

Entre rumeurs, clameurs et réseaux sociaux : une explosion sociale

Chamil* janvier-février 2017 n°635-636

Après l’explosion sociale suivie d’échauffourées avec les forces de l’ordre de ce début janvier 2017 dans plusieurs wilayates du pays – à Bejaia, Bouira, Boumerdes, Blida et Tiaret – et la grogne sociale qui en a résulté dans d’autres, la question qui vient à l’esprit du citoyen lambda est : sont-elles le fruit d’une rumeur tenace et d’une manipulation, comme nous l’expliquent le gouvernement et les médias à son service ?

8 . ALGÉRIE

La question sociale s’invite au débat sur le nouveau modèle économique du gouvernement Sellal

Mahdi Sâad-Eddine* janvier-février 2017 n°635-636

photo

9 . ALLEMAGNE

Réunification et nouveau départ

Angela Klein et Jakob Schäfer* janvier-février 2017 n°635-636

La Gauche socialiste internationaliste (isl) et la Ligue socialiste révolutionnaire (RSB) sont maintenant ensemble et s’appellent Organisation socialiste internationaliste (ISO)

10 . ALLEMAGNE

Naissance de l’Organisation socialiste internationale

Communiqué* janvier-février 2017 n°635-636

La internationale sozialistische linke (isl, Gauche socialiste internationale) et le Revolutionär Sozialistische Bund (RSB, Ligue socialiste révolutionnaire) se sont unis.

11 . ALLEMAGNE

Une nouvelle revue Die Internationale

janvier-février 2017 n°635-636

ISO, l’organisation unifiée en Allemagne publie une revue qui paraîtra tous les deux mois.

photo

12 . ALLEMAGNE

L’Organisation socialiste internationale (ISO), une avancée pour dépasser la dispersion de la gauche.

Entretien avec Manuel Kellner* janvier-février 2017 n°635-636

On répète souvent que les trotskistes aiment scissionner. Le RSB et l’isl font la preuve que ce n’est pas toujours vrai en s’unifiant pour former l’ISO. Die Freiheitsliebe en a parlé avec Manuel Kellner.

13 . ALLEMAGNE

Ce que nous sommes et pourquoi nous luttons

Résolution de l’ISO* janvier-février 2017 n°635-636

14 . NICARAGUA

« Daniel Ortega est un transfuge politique et la tâche aujourd’hui c’est l’empêcher de consolider sa dictature familiale »

Henry Ruíz* janvier-février 2017 n°635-636

photo

15 . NICARAGUA

Sandinisme ou « daniélisme » ?

Hans-Peter Renk* janvier-février 2017 n°635-636

Les récentes élections de novembre 2016 – remportées par le ticket présidentiel du Front sandiniste de libération nationale (FSLN), Daniel Ortega Saavedra et Rosario Murillo (vice-présidente) – rouvrent le débat sur l’évolution de ce parti, notamment au sein des forces qui appuyèrent dans les années 1980 la révolution sandiniste au Nicaragua.

photo

16 . NICARAGUA

Un regard féministe sur le Nicaragua « chrétien, socialiste et solidaire »

Entretien de Valentina Valle avec María Teresa Blandón* janvier-février 2017 n°635-636

Originaire d’une zone rurale dans le nord du Nicaragua, ex-guérillera dans la révolution sandiniste, María Teresa Blandón est aujourd’hui l’une des voix les plus critiques du féminisme nicaraguayen.

photo