logo-inprecor Revue publiée sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale
 

22 articles trouvés pour (sujet principal Trotskysme)

1 . QUATRIÈME INTERNATIONALE

La Quatrième Internationale a 80 ans !

Michael Löwy * novembre-décembre 2018 n°657-658

photo

2 . HISTOIRE ET QUATRIÈME INTERNATIONALE

Une analyse inédite de l’Opposition de gauche soviétique (1933)

J.M. novembre-décembre 2018 n°657-658

3 . DOCUMENT INÉDIT D'AVRIL 1933

Le tournant fasciste en Allemagne (1/2)

Bolchevik-Léniniste n° 2 (12), 1933. novembre-décembre 2018 n°657-658

4 . DOCUMENT INÉDIT D'AVRIL 1933

Le tournant fasciste en Allemagne (2/2)

Bolchevik-Léniniste n° 2 (12), 1933. novembre-décembre 2018 n°657-658

Notes de lectures

Trotsky et la bureaucratie, une pensée en mouvement

Michael Löwy janvier 2016 n°623

Thomas Twiss, Trotsky and the Problem of Soviet Bureaucracy, Haymarket Books, Chicago 2014, 502 pages.

photo

6 . LES NÔTRES

Décès de notre camarade François Vercammen

Daniel Tanuro et Thomas Weyts juin 2015 n°dernieres

photo

7 . 20 AOÛT 1940 : IL Y A 70 ANS

L'assassinat de Léon Trotsky

Ernest Mandel (sous le pseudonyme de Louis Couturier) 2010 n°dernieres

Article publié dans La Gauche, 19 septembre 1990

photo

8 . 20 AOÛT 2010 : IL YA 70 ANS

LÉON TROTSKY (1879-1940)

2010 n°dernieres

Il y a 70 ans, le 20 août 1940, Léon Trotsky est blessé mortellement par un agent de la Guépéou, Ramón Mercader. Il mourra le lendemain. À cette occasion, nous mettons en ligne aujourd'hui le numéro spécial d'Inprecor consacré à Léon Trotsky paru il y a dix ans. Sommaire de ce numéro spécial : Inprecor n°449-450 juillet-septembre 2000

photo

9 . ARCHIVES

RaDAR : Rassembler, diffuser les archives de révolutionnaires

novembre 2009 n°555

10 . HOMMAGE

Rodolphe Prager (1918-2002)

Michel Lequenne mai 2002 n°470

11 . LÉON TROTSKY (1879-1940)

Les derniers combats de Trotsky : de l'Opposition de gauche russe à la IVe Internationale

Jean-Michel Krivine juillet-septembre 2000 n°449-450

Plus de 60 ans après sa création, la IVe Internationale demeure très faible numériquement, cependant, à l'heure du triomphe de la "mondialisation" capitaliste elle demeure la seule Internationale existante.

photo

12 . LÉON TROTSKY (1879-1940)

Une tentative d’explication du XXe siècle

Jan Malewski juillet-septembre 2000 n°449-450

Président du soviet de Saint-Pétersbourg lors de la révolution de 1905 puis à nouveau en octobre 1917, dirigeant du Comité militaire révolutionnaire qui organisa l’insurrection à Petrograd en octobre 1917, négociateur de la paix à Brest-Litovsk, fondateur de l’Armée rouge, polémiste acharné contre Lénine avant 1914 puis son proche collaborateur dès 1917, combattant contre la dégénérescence de la révolution russe après 1923, exclu du parti communiste en 1927, déporté en 1928, banni en 1929, assassiné par un agent stalinien en 1940 dans son exil mexicain — la vie de Léon Trotsky c’est confondue avec la fabuleuse montée du mouvement révolutionnaire au début du XXe siècle et sa chute qui précéda la seconde guerre mondiale.

photo

13 . LÉON TROTSKY (1879-1940)

La question du parti ou le point faible de Trotsky

François Vercammen * juillet-septembre 2000 n°449-450

14 . LÉON TROTSKY (1879-1940)

A LIRE SUR LÉON TROTSKY…

Jean-Michel Krivine juillet-septembre 2000 n°449-450

A l’occasion du soixantième anniversaire de son assassinat, il est utile de lire (ou de relire) certains textes qui retracent la vie mouvementée (et la mort) du fondateur de la Quatrième Internationale. Nous ne donnerons que quelques titres majeurs en distinguant ceux qu’on peut encore se procurer à la librairie La Brèche et ceux qu’on ne peut que se faire prêter par de vieux militants…

15 . LÉON TROTSKY (1879-1940)

Instruments de lutte du prolétariat et dialectique démocratique dans les écrits de Trotsky

Livio Maitan * juillet-septembre 2000 n°449-450

Chez aucun autre théoricien se réclamant du marxisme le problème des soviets (conseils, en russe), c’est-à-dire des organismes essentiels d’une démocratie révolutionnaire, n’occupe la place qu’il occupe dans la pensée et l’activité de Trotsky.

16 . LÉON TROTSKY (1879-1940)

Trotsky et la culture

Michel Lequenne juillet-septembre 2000 n°449-450

photo

17 . LÉON TROTSKY (1879-1940)

Celui qui analysa la société du mensonge déconcertant

Jan Malewski * juillet-septembre 2000 n°449-450

photo

18 . LÉON TROTSKY (1879-1940)

Une analyse du développement capitaliste

LÉON TROTSKY juillet-septembre 2000 n°449-450

Même ses adversaires les plus acharnés ont le plus souvent reconnu les qualités des analyses socio-politiques et historiques de Trotsky, de même que son talent d’écrivain. Il est moins connu qu’à différentes époques de son activité et de ses réflexions il a abordé également avec lucidité des problèmes économiques majeurs. Il va de soi qu’une bonne partie de ces contributions sont datées. Elles ont quand même une double importance. Elles abordent, ne fût-ce que synthétiquement, des problèmes théoriques sur lesquels les économistes discutent encore maintenant — en particulier, la théorie des ondes longues — et suggèrent des critères méthodologiques essentiels. A ce sujet, Trotsky insiste à plusieurs reprises sur la nécessité de ne pas analyser la dynamique de l’économie séparément du contexte socio-politique, mais dans le cadre de leurs rapports réciproques. Plus particulièrement, il aborde, entre autres, le problème de l’origine exogène, c’est-à-dire non strictement économique, d’une dynamique de crise et de relance. Nous publions ici des extraits d’un rapport sur la crise mondiale et les tâches de l’Internationale communiste que Trotsky a présenté au IIIe congrès de l’IC (1921) et qui est révélateur, entre autres, du niveau des débats qui avaient lieu dans cette instance (1). Nous y ajoutons des extraits d’une critique des thèses avancées par le professeur Kondratieff en 1923. (2)

19 . LÉON TROTSKY (1879-1940)

L’assassinat de Trotsky décrit par ses assassins

juillet-septembre 2000 n°449-450

Le texte que nous reproduisons ci-dessous est paru sous le titre “Opération Canard” dans une publication régulière du FSB (ex-KGB, ex-NKVD), intitulée Nouveautés sur l’espionnage et le contre-espionnage (n° 19/100 de 1997). Il s’agit d'un chapitre rédigé par Lev Vorobiev de l’ouvrage Aperçus sur l’histoire des services de renseignements russes pour l’étranger, paru en Russie aux éditions Relations internationales. Son intérêt principal réside dans le fait qu’il livre pour la première fois un aperçu sur les archives des services qui ont effectué l’assassinat de Trotsky. Mais il présente un autre intérêt : son auteur — en y croyant ou non — reprend en effet dans ses jugements sur Trotsky et les trotskistes toute une série de mensonges fabriqués par Staline (ainsi est reprise la version stalinienne du “putsch de Barcelone” et Julian Gorkin, dirigeant du POUM d’Espagne, y est traité, en 1997 (!), d’agent des services secrets français…). Ce texte est donc à la fois un témoignage sur les archives du NKVD et sur l’état, après le stalinisme, de l’historiographie russe, plus que jamais empêtrée dans les fabrications opérées dans le pays du grand mensonge.

20 . DOCUMENT

Ramon Mercader, assassin de Trotsky, fort mal récompensé *

juillet-septembre 2000 n°449-450

Longtemps soumis au plus grand secret, le sort de l’assassin de Trotsky, Ramon Mercader, après sa libération des prisons mexicaines, est moins connu. Arrivé à Moscou en 1960, il s’est trouvé quelque peu dépaysé — c’est qu’au Kremlin il y avait eu un changement d’équipe et que les successeurs de Staline ne tenaient plus à revendiquer une succession honteuse. S’il n’est pas devenu dissident — il fallait sans doute une autre envergure pour cela — l’assassin de Trotsky y a survécu, à en croire ses familiers, dans l’isolement et sans reconnaissance de la part de ceux qui, sans son acte, n’auraient peut-être pas régné au Kremlin. Témoignage saisissant sur le désarroi d’un de ceux qui, confondant allégrement communisme et stalinisme, se sont dépensés corps et âme pour la cause de ce dernier. Et qui, chiens fidèles, furent néanmoins maltraités par leurs maîtres. L’article, dont nous reproduisons ci-dessous de larges extraits, est paru dans le quotidien des syndicats soviétiques Troud, en 1990. Une série d’affirmations reproduites dans cet article témoigne de l’ignorance des auteurs, qui continuent à professer les falsifications staliniennes de l’Histoire : ainsi les journées de mai 1937 à Barcelone n’étaient pas une tentative de prise du pouvoir par les anarchistes et les trotskystes mais bien un coup de force stalinien. Nous ne savons pas par ailleurs si les affirmations de ses familiers correspondent bien aux sentiments véritables de Ramon Mercader. Mais il est clair que la machine stalinienne à broyer ceux qui s’étaient engagés pour l’idéal communiste n’épargna même pas ses serviles bourreaux. [J. M.]

photo

21 . LÉON TROTSKY (1879-1940)

Repères historiques

juillet-septembre 2000 n°449-450

22 . HOMMAGE

Pierre Frank est mort, une génération de combattants révolutionnaires qui s'éteint

Ernest Mandel 1984 n°171

Le camarade Pierre Frank est mort le mercredi 18 avril dernier, au matin. Il était âgé de 78 ans et avait consacré une soixantaine d'années à militer dans les rangs du mouvement ouvrier. Un dernier hommage lui sera rendu lors de son incinération au cimetière du Père-Lachaise, à Paris, le vendredi 27 avril.

photo