logo-inprecor Revue publiée sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale

La première liberté de la presse, c'est de ne pas être un commerce. Karl Marx

Europe Amériques Afrique Moyen-Orient Asie Planète Economie Femmes IVe

Abonnement à la revue

Inprecor ne peut exister que par les abonnements et les ventes de la revue. Ce site permet à ceux qui n'ont pas les moyens de s'abonner de s'en servir pour mieux comprendre ce monde afin de le changer. Aussi, pour que ce site puisse continuer, Abonnez vous !

Une Inprecor

Inprecor n°695-696 mars-avril 2022

RUSSIE_UKRAINE

RUSSIE - UKRAINE

La conquête de l’Ukraine et l’histoire de l’impérialisme russe

Zbigniew Marcin Kowalewski

Inprecor n° 695-696 mars-avril 2022

Cet article a été publié dans l’édition polonaise du Monde diplomatique n° 2 (174) de mars-avril 2022. (suite)


RUSSIE - UKRAINE

photo

Contre l’impérialisme russe

Déclaration commune du Mouvement socialiste russe et de Sotsialnyi Rukh (Mouvement social d’Ukraine)*

Inprecor n° 695-696 mars-avril 2022

Bien que la majorité de la gauche ait condamné l’invasion russe en Ukraine, l’unité du camp de gauche fait encore défaut. Nous aimerions nous adresser à ceux qui, à gauche, s’en tiennent encore à la position que la « peste tombe sur vos deux maisons » et qui considèrent cette guerre comme une guerre inter-impérialiste. (suite)


UKRAINE

photo

Identité nationale ukrainienne et perspectives de cohabitation pacifique entre les peuples

Un entretien de David Broder avec Marko Bojcun

Inprecor n° 695-696 mars-avril 2022

Nous ne pourrons pas parvenir à une paix durable en réformant les blocs. Le droit à l’autodétermination nationale doit être au cœur de la paix mondiale. Considérer que la crise peut être résolue par une nouvelle relation entre la Russie et l’Occident n’est pas la bonne façon d’aborder le problème. (suite)


RUSSIE-UKRAINE

L’horreur en Ukraine et après…

David Finkel

Inprecor n° 695-696 mars-avril 2022


RUSSIE

Cynisme idéologique

Entretien de Francisco Claramunt avec Ilya Boudraitskis

Inprecor n° 695-696 mars-avril 2022

Avec Poutine, on peut voir comment le cynisme se transforme finalement en une idéologie agressive, une approche d’anti-humanisme radical. (suite)



ALAIN_KRIVINE

LES NÔTRES : ALAIN KRIVINE

photo

Pour tenir comme il a tenu, il fallait que l’emporte l’optimisme de la volonté.

Michèle Krivine

Inprecor n° 695-696 mars-avril 2022


LES NÔTRES : ALAIN KRIVINE

Alain a démontré qu’on pouvait être à la fois trotskiste, intelligent et honnête

Hubert Krivine

Inprecor n° 695-696 mars-avril 2022


LES NÔTRES : ALAIN KRIVINE

L'intelligence de mettre en perspective l’actualité immédiate avec de nouveaux horizons historiques.

François Sabado*

Inprecor n° 695-696 mars-avril 2022


LES NÔTRES : ALAIN KRIVINE

photo

Il nous aura inculqué des valeurs fondamentales, des valeurs de justice sociale et d’égalité et surtout de toujours tenir parole

Florence et Nathalie Krivine

Inprecor n° 695-696 mars-avril 2022


LES NÔTRES : ALAIN KRIVINE

photo

Solidité de roc et flair de parfumeur

Charles Michaloux

Inprecor n° 695-696 mars-avril 2022


LES NÔTRES : ALAIN KRIVINE

photo

Alain à fait de la construction de la IVe Internationale le projet de sa vie

Alex Merlo

Inprecor n° 695-696 mars-avril 2022

Je viens apporter les condoléances de la part de toutes les organisations de la IVe Internationale à la famille, aux proches et aux camarades d’Alain Krivine. (suite)


LES NÔTRES : ALAIN KRIVINE (1941-2022)

L’optimisme de la volonté

Léon Crémieux*

Inprecor n° 695-696 mars-avril 2022


FRANCE

FRANCE

FACE A L’HOSTILITE POPULAIRE, MACRON A IMPOSE SA REELECTION

Léon Crémieux

Macron aura réussi son pari le 24 avril: passer au forcing l’obstacle de l’élection présidentielle, se faire réélire malgré une hostilité populaire profonde. Avec 58,46 % des voix exprimées, plus de 17 % le sépare de Marine Le Pen. Mais plus des 34 % de l’électorat se sont abstenus ou ont voté blanc ou nuls. Macron dépasse à peine ce pourcentage, puisqu’il est élu par seulement 38,52% des inscrits. Il est ainsi le président le plus mal élu au regard des onze élections de la Ve République (mis à part le gaulliste Georges Pompidou, élu avec 37 % en 1969. Le PCF, alors principale force d’opposition, avait explicitement appelé à l’abstention). (suite)


MARTINIQUE ET GUADELOUPE

À nouveau dans la tourmente, les deux territoires coloniaux français retiennent leur souffle

Patrice Mhidi

Inprecor n° 693-694 janvier-février 2022

Nos camarades ont suivi une ligne très difficile : s’opposer fermement à l’obligation vaccinale et au pass sanitaire, participer à la lutte contre le passage en force gouvernemental, contre les sanctions programmées à l’encontre des opposants aux vaccins, sans manifester la moindre complaisance à l’égard des bobards abondamment diffusés par l’extrême droite qui n’a jamais été autant lue dans nos territoires. (suite)


HISTOIRE

photo

Révolutions et papier-monnaie

Serge Aberdam

Inprecor n° 693-694 janvier-février 2022

Nous avons été plusieurs à nous impliquer (1) dans la traduction et la publication, au début de 2021, d’un livre russe daté de 1919 : Le papier-monnaie dans la Révolution française, de Semion Anissimovitch Fal’kner (2). (suite)


HISTOIRE

photo

La Revanche du chien enragé… Pour la liberté, le communisme et l’autogestion

Pierre Cours-Salies

Inprecor n° 693-694 janvier-février 2022

Publié par Patrick Silberstein, le titre du livre la Revanche du chien enragé (1) est un pied de nez ironique à la formule célèbre d’Andrei Vychinsky (2), le procureur de Staline, exprimant le verdict lors des procès de Moscou, de 1936-1938 : « tuez ces chiens ! ». Ainsi, avec la publication en version intégrale en français du Staline, pour lequel Léon Trotsky a travaillé de 1937 à 1940 (3), ce sont deux livres qui ont paru fin 2021 aux éditions Syllepse, visiblement liés (4). De solides raisons motivent cette édition intégrale, et aussi l’écriture de ce livre, qui reprend nombre de débats depuis les années trente. Un passé qu’on veut ignorer revient en boomerang… Nous le savons, le mort saisit le vif. (suite)


NOTRE CAMARADE

photo

Mort à Prague de Petr Uhl (1941-2021)

Catherine Samary et Hubert Krivine

Inprecor n° 693-694 janvier-février 2022

C'est avec émotion que nous avons appris la mort de Petr Uhl à 80 ans le 1er décembre 2021, après une longue maladie. Comme les militants marxistes polonais Jacek Kuron et Karol Modzelewski au milieu des années 1960, Petr Uhl en Tchécoslovaquie avait incarné à nos yeux, au cœur du Printemps de Prague en 1968, l’expression vivante d’une critique radicale du règne du parti unique au nom des idéaux socialistes qu’il prétendait incarner. (suite)


COMITE_INTERNATIONAL

COMITÉ INTERNATIONAL DE LA IVE INTERNATIONALE

L’économie mondiale dans une planète en crise

Inprecor n° 695-696 mars-avril 2022

Perturbations logistiques, inflation, fébrilité financière, inégalités croissantes, résistances et exigences populaires Ce texte était l’un des trois (1) présentés pour ouvrir une discussion sur la situation internationale lors de la réunion du Comité international de février 2022 et qui formeront ensemble la base de notre élaboration future. (suite)



COMITÉ INTERNATIONAL DE LA IVE INTERNATIONALE

Eléments sur la situation géostratégique mondiale

Inprecor n° 695-696 mars-avril 2022

Ce texte était l’un des trois (1) présentés pour ouvrir une discussion sur la situation internationale lors de la réunion du Comité international (CI) de février 2022 et dont nous avons convenu qu’ils constitueraient ensemble la base de notre élaboration future. Cela se passait quelques heures avant l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Nous renvoyons donc également à la déclaration du 1er mars 2022, adoptée après cette attaque par le Bureau exécutif de la IVe Internationale (2). (suite)


AFRIQUE

SOUDAN

Le peuple s’organise en défense de son droit à l’existence

Muzan Alneel

Inprecor n° 695-696 mars-avril 2022

Expériences des Comités de Résistance et du mouvement révolutionnaire (suite)


SOUDAN

photo

Le peuple ne veut pas partager le pouvoir avec ses oppresseurs militaires

Muzan Amneel*

Inprecor n° 691-692 novembre-décembre 2021

Après avoir fait face à une forte résistance populaire lors du coup d’État d’octobre 2021, l’armée soudanaise a conclu un accord avec les politiciens civils qui lui laisse le pouvoir intact. Mais les comités de résistance qui ont mené la lutte pour la démocratie n’acceptent pas cette trahison. (suite)


AMERIQUES

CUBA

photo

2021, l’année du choc

Frank Garcia Hernandez*

Inprecor n° 693-694 janvier-février 2022

Cette année a commencé à Cuba avec une économie à son plus bas niveau, sans aucun Castro au pouvoir, avec une gauche critique émergente et les premières manifestations dans les rues. Le 1er janvier 2021, Cuba n’a pas seulement célébré le 62e anniversaire du triomphe de la Révolution. Sans le savoir, l’île commençait à vivre une année qui allait marquer son histoire et provoquer un choc pour sa classe ouvrière. (suite)


CHILI

photo

Gabriel Boric, dernier président du vieux système ou premier président du nouveau ?

Pablo Abufom

Inprecor n° 693-694 janvier-février 2022


CHILI

Quand le peuple devient plus fort

Karina Nohales et Javiera Manzi*

Inprecor n° 693-694 janvier-février 2022

Le dimanche 19 décembre, Gabriel Boric Font a été élu président du Chili. Lors d’une élection avec des niveaux de participation sans précédent, le candidat des partis de gauche regroupés dans la coalition Apruebo Dignidad l’a emporté par près de douze points de différence (56 % contre 44 %) sur le candidat d’extrême droite, José Antonio Kast, devenant, à 35 ans, le plus jeune président et aussi celui qui a reçu le plus de suffrages dans l’histoire du pays. En mars 2022, Sebastián Piñera devra céder le pouvoir à la génération d’étudiants qui s’est mobilisée pour l’éducation publique pendant son premier mandat (2010-2014). (suite)


Héléna_1042_2022

LES NÔTRES

photo

Maria Piña Valenzuela (1942-2022), dite « Helena » Internationaliste !

Norman

Inprecor n° 693-694 janvier-février 2022


LES NÔTRES

photo

Notre Helena

Michael Löwy

Inprecor n° 693-694 janvier-février 2022

Témoignage lors des obsèques au cimetière du Père-Lachaise, à Paris, le 13 janvier 2022. (suite)


LES NÔTRES

Souvenirs d’Helena

Inprecor n° 693-694 janvier-février 2022

* Nous reproduisons ici la transcription d’une vidéo réalisée par Olivier Besancenot, pour qui Helena raconte quelques souvenirs (https://www.facebook.com/npa2009/videos/487664432691279).

(suite)


EUROPE

RUSSIE

Élections : résultats et perspectives

Léonid Krieger*

Inprecor n° 689-690 septembre-octobre 2021

Du 17 au 19 septembre, les élections législatives ont eu lieu en Russie. Elles ont été marquées par une fraude et des intimidations sans précédent. Malgré tous les efforts militants de l’opposition, le parti Russie Unie de Vladimir Poutine a conservé la majorité constitutionnelle à la Douma. Cela signifie que Russie Unie n’a pas besoin d’une coalition avec d’autres partis pour faire passer les lois dont le régime a besoin. Le peuple russe s’attend à cinq années supplémentaires d’intensification de la répression étatique et à la poursuite des politiques d’austérité. (suite)


ANALYSES

ECOLOGIE ECONOMIE

L’écosocialisme et/ou la décroissance ?

Michael Löwy*

Inprecor n° 691-692 novembre-décembre 2021

L’écosocialisme et le mouvement de la décroissance sont parmi les courants les plus importants de la gauche écologique. Les écosocialistes s’accordent à dire qu’une mesure significative de décroissance de la production et de la consommation est nécessaire afin d’éviter l’effondrement écologique. (suite)


LE PROLÉTARIAT MONDIAL

Le potentiel de résistance au capital des travailleurs est plus fort que jamais

Entretien de la rédaction de Jacobin avec Beverly J. Silver

Inprecor n° 691-692 novembre-décembre 2021

Les syndicalistes des années 1920 n’avaient pas beaucoup de raisons d’être optimistes. La syndicalisation ouvrière, qui avait grimpé au cours des conflits ouvriers de l’après-guerre, a atteint un sommet puis a plongé. Les observateurs s’inquiétaient du fait que les changements technologiques et culturels avaient rendu le mouvement ouvrier obsolète et les travailleurs apathiques. « Nos jeunes membres, surtout », déplorait un responsable syndical au milieu des années 1920. Dix ans plus tard, les grèves bloquaient la production dans tout le pays et le taux de syndicalisation montait en flèche. Après des années de malaise dans le mouvement syndical, un regain similaire est-il possible aujourd’hui ? C’est ce que pense Beverly Silver, spécialiste du travail réputée. Présidente du département de sociologie de l’université Johns Hopkins, Beverly Silver a été toute sa vie une défenseuse radicale des travailleurs. Ses travaux, dont son ouvrage précurseur Forces of Labor (1), traitent de questions profondes sur le travail, le développement, les conflits sociaux et la guerre. Dans un entretien avec Jacobin, elle explique ce que le passé du travail peut nous apprendre sur l’état actuel – et futur – de la lutte de la classe ouvrière dans le monde. (suite)


CRISE

photo

La (re)formation de la classe ouvrière

Beverly J. Silver*

Inprecor n° 691-692 novembre-décembre 2021

Toute stratégie de la classe ouvrière et du socialisme devra tenir compte de l’instabilité hégémonique des États-Unis dans le contexte d’une crise capitaliste mondiale sans précédent depuis les années 1930. Comme au cours de la première moitié du vingtième siècle, la crise actuelle du capitalisme global prend la forme d’une énorme crise de légitimité : le mot d’ordre « socialisme ou barbarie » devient une question brûlante. (suite)


CRISE

photo

Le « capitalisme cannibale » peut détruire ses conditions de survie… et les nôtres

Entretien de Martín Mosquera avec Nancy Fraser

Inprecor n° 691-692 novembre-décembre 2021


APPEL

photo

Pourquoi annuler les créances détenues par la Banque centrale européenne sur les pays de la zone euro ?

Eric Toussaint , Sonia Mitralias , CADTM Europe , Paul Murphy , Miguel Urbán Crespo , Andrej Hunko , Cristina Quintavalla , Manon Aubry , Leïla Chaibi

Depuis que la pandémie du coronavirus a commencé à avoir un impact en Europe, les dettes publiques dans la zone euro ont augmenté en moyenne de près de 20 %. La raison en est simple : au lieu de taxer le 1 % le plus riche et les grandes entreprises, comme le CADTM et d’autres le demandent, les gouvernements ont préféré recourir à l’endettement. Cela a créé une nouvelle dette illégitime qui s’ajoute aux anciennes. (suite)


ASIE

CHINE

photo

L’État et la pandémie du Covid-19

Entretien d’Aminda Smith et Fabio Lanza avec Chuang

Inprecor n° 691-692 novembre-décembre 2021


Contact Qui sommes-nous ?