Inprecor
Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

 

Italie

●. ALTERNATIVES / ITALIE

RiMaflow, une lutte ouvrière exemplaire du XXIe siècle

Nadia De Mond* septembre-octobre 2018 n°655-656

RiMaflow se trouve dans la ceinture industrielle en déclin autour de Milan, à Trezzano sul Naviglio. Maflow est devenue « RiMaflow » parce que ce sont les travailleurs et les travailleuses de l’ancienne usine métallurgique, Maflow (1), qui l’ont fait redémarrer après que son dernier propriétaire, Boryszew SA (2), a délocalisé son activité en 2012.

photo

●. ITALIE

Un gouvernement antipopulaire mais populiste

Par Antonello Zecca* juillet-août 2018 n°653-654

Après quatre-vingt-six jours, beaucoup de contorsions et de rebondissements, le gouvernement Lega/M5S (1) a été formé le 1er juin. Ou plutôt un gouvernement Lega/M5S/Mattarella, pour le rôle décisif que le Président de la République a joué dans sa gestation.

●. ITALIE

Gouvernement Lega-M5S : de la poêle aux braises

Document* juillet-août 2018 n°653-654

●. ITALIE

Après la défaite du Parti démocrate, l’heure est à la lutte en bas et aux combinaisons au sommet

Franco Turigliatto* février-mars 2018 n°649-650

Des élections politiques générales ont eu lieu le 4 mars. Il s’agissait de renouveler les deux chambres du Parlement – la Chambre des députés et le Sénat – qui ont des pouvoirs législatifs égaux selon le principe du parfait bicamérisme souhaité par les Constituants de 1948 et confirmés par le référendum constitutionnel de décembre 2016. Aucun parti ou coalition de partis n’a atteint la majorité absolue dans aucune des deux chambres du Parlement, comme c’était prévisible. Pour la formation d’un nouveau gouvernement, des manœuvres et des tractations sont en cours.

Portugal

●. PORTUGAL

Enseignements de l’expérience du Bloc de gauche, un « non-modèle »

Maria Manuel Rola, Adriano Campos et Jorge Costa* juillet-août 2018 n°653-654

Dans cette brève contribution, nous décrivons l’expérience du Bloc de gauche pendant les deux ans et demi du gouvernement qui a remplacé le consulat de la droite et de la troïka (2011-2015) et les caractéristiques du « non-modèle » portugais (car les circonstances sont si particulières qu’aucune généralisation n’est possible).

photo

Europe

●. UNION EUROPÉENNE

Fonds monétaire européen : pare-feu de la crise bancaire ?

Daniel Albarracín* mars 2018 n°648

Après quelques commotions, bouleversements économiques, géopolitiques et institutionnels, dont les conséquences ne sont pas terminées, et après une période de blocage et de paralysie, l’Union européenne (UE) pourrait entrer dans une nouvelle phase de révision de son modèle de gouvernance économique.

●. MAROC

Solidarité avec les mobilisations dans le Rif

Déclaration du Bureau de la IVe Internationale mai-juin 2017 n°639-640

Depuis sept mois un mouvement de contestation populaire ne cesse de croître dans la région du Rif au nord du Maroc, et a culminé par un rassemblement de plusieurs dizaines de milliers de manifestants à Al-Hoceima le 18 mai dernier. Ce mouvement prend racine dans la mobilisation populaire qui s’est affirmée dans la région à partir du 20 février 2011, reprenant au Maroc la dynamique des soulèvements dans toute le Maghreb et le Moyen-Orient. Il a été relancé en octobre 2016 lorsque le jeune pêcheur Mohsen Fikri a été broyé dans une benne à ordures à Al-Hoceima.

photo

France

●. FRANCE

CONTRE MACRON, ORGANISER LA CONVERGENCE

Léon Crémieux * mars 2018 n°dernières

photo

●. FRANCE

Une fenêtre s’ouvre pour combattre Macron

Léon Crémieux* mars 2018 n°dernières

Le gouvernement Macron avance à marche forcée depuis son élection, appliquant pas à pas un projet de réformes libérales fondamentales, d’un côté, en allégeant les charges fiscales du patronat (suppression d’impôt sur la fortune, impôt à taux unique de 30 % sur les revenus du capital), de l’autre, en attaquant les salariés dans plusieurs domaines fondamentaux.

photo

●. FRANCE

Après six mois de macronisme

Christine Poupin * janvier 2018 n°647

Les six premiers mois de « macronisme » gouvernemental sont marqués par l’adoption de contre-réformes lourdes de conséquences pour les exploités et les opprimés. Les régressions sont tout à la fois antisociales, anti-écologiques et antidémocratiques. Si la mobilisation était à la mesure de la régression, de ses multiples et graves dangers, un tel tsunami néolibéral devrait provoquer une insurrection populaire. Nous n’en sommes pas là, loin s’en faut.

photo

Russie

●. RUSSIE

Élection présidentielle : résultat prévisible, conséquences imprévisibles

Ilya Budraitskis* mars 2018 n°648

Selon toutes les prévisions, le résultat de l’élection présidentielle du 18 mars prochain ne sera nullement surprenant et ne servira qu’à légitimer une nouvelle fois le mandat présidentiel de Vladimir Poutine.

photo

Espagne

●. CATALOGNE

Féroce répression des Comités de Défense de la République accusés de « terrorisme » !

Yorgos Mitralias* avril 2018 n°dernieres

Les épigones de Franco à Madrid ne cachent plus leurs intentions : Faire absolument tout pour écraser le peuple catalan qui persiste à résister. Et décidés comme ils sont de frapper très fort, ils s’attaquent maintenant non plus aux personnalités de l’indépendantisme catalan – d’ailleurs en exil ou en prison –, mais à la masse « anonyme » de militants, au peuple de cette Catalogne intrépide qui ne se rend pas, aux Comités de Défense de la République (1).

●. ÉTAT ESPAGNOL ET CATALOGNE

Ce n’est pas la démocratie !

Communiqué d’Anticapitalistas* mars 2018 n°dernières

Ce vendredi 23 mars, le juge Llarena a donné un nouveau coup à la démocratie, en emprisonnant et en lançant des mandats d’arrêt contre différents représentants du peuple de Catalogne.

●. CATALOGNE ET ÉTAT ESPAGNOL

La gauche espagnole et la question catalane

Jaime Pastor * janvier 2018 n°647

Allemagne

●. ALLEMAGNE

Le projet de Wagenknecht, un nouveau mouvement ?

Manuel Kellner* juillet-août 2018 n°653-654

Porte-parole au Bundestag (avec Dietmar Bartsch) du parti Die Linke (La Gauche), Sahra Wagenknecht vient de la gauche anticapitaliste du parti et a longtemps été sa représentante la plus populaire. Avec son époux Oskar Lafontaine – tous les deux très médiatisés – ils animent depuis un certain temps un regroupement informel « Team Sahra », auquel on peut adhérer par internet et qui argumente pour la création d’un nouveau mouvement politique à l’image de La France insoumise (FI) de Jean-Luc Mélenchon. Ils annoncent que ce mouvement sera lancé en septembre 2018, non en concurrence avec le parti Die Linke, mais pour faire pression sur les autres partis dans le sens d’une politique plus sociale.

photo

●. ALLEMAGNE

Deux tiers des membres du SPD approuvent la « grande coalition »

Manuel Kellner* mars 2017 n°dernières

Fini le suspens : appelés à se prononcer, les membres du SPD social-démocrate ont accepté que leur parti participe en tant que en partenaire junior et pour la troisième fois à un gouvernement mené par la CDU/CSU (conservateurs chrétiens), dirigé par la chancelière Angela Merkel.

photo

Pologne

●. POLOGNE

L'antisémitisme légalisé

Stefan Zgliczynski mai-juin 2018 n°651-652

Grande-Bretagne

●. GRANDE-BRETAGNE

Conservateurs en crise, le Parti travailliste de Corbyn en plein essor

Veronica Fagan* juillet 2017 n°641

En convoquant le 18 avril dernier des élections générales inattendues pour le 8 juin 2017, la Première ministre britannique Theresa May s’attendait à ce que le résultat renforce sa position. En réalité, c’est l’exact contraire qui s’est produit. Il y a maintenant une perspective très réelle qu’un gouvernement travailliste dirigé par Jeremy Corbyn, élu sur la base d’un manifeste socialiste radical, prenne les rênes au cours de l’année à venir. Les résultats des élections sont un surprenant triomphe pour Corbyn et une défaite significative pour May.

photo
Qui sommes-nous ? |  Contact | Abonnement | Design et codage © Orta