Inprecor
Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

Notes de lectures

N° 515-516 mars-avril 2006 *

LECTURES

Quelle Europe voulons-nous ?

Cf. aussi : [Europe]

Didier Epsztajn

Etienne Balibar, Europe Constitution Frontière, Éditions du Passant, Paris 2005, prix 12,00€

Après les débats de la campagne référendaire contre la « constitution européenne », ce petit volume de textes et interviews, permet un approfondissement de la réflexion.

Pour Etienne Balibar la condition sine qua non d’une Europe politique sera « d’être en pratique une construction institutionnelle plus démocratique que ne l’ont été les nations dont elle est issue au point maximum de leur développement, et non pas moins. » « Il n’y a rien de nécessaire à ce qu’existe un jour une citoyenneté transnationale, en revanche il est nécessaire qu’une telle citoyenneté représente un progrès démocratique dans des domaines fondamentaux : la reconnaissance des droits sociaux, la participation aux affaires publiques et les possibilités de contrôle du pouvoir politique, etc. C’est la condition pour que les institutions supranationales apparaissent acceptables, et même désirables, à la population, c’est-à-dire à la masse des citoyens ».

Cela implique de se poser la question de savoir ce qu’est une Constitution et de rouvrir le problème de l’acte constituant en innovant dans l’histoire de l’idée même de constitution.

Le livre traite aussi de la problématique de l’État-nation, de la territorialisation de l’espace et des « frontières intérieures » c’est-à-dire de la reconnaissance ou non des populations immigrées : « c’est l’institution frontalière elle-même, en particulier les différences qu’elle comporte entre les frontières de sécurité et de simples délimitations administratives, qui produit l’étranger comme un type social et un fait anthropologique ». Etienne Balibar examine aussi des « différences dites culturelles ou religieuses » en affirmant sa position d’une construction active et critique de l’universel (page 150).

Par ces multiples thèmes, ce petit livre, est une invitation au débat sur l’Europe que nous voulons.

Vous appréciez ce site ?
Aidez-nous à en maintenir sa gratuité
Abonnez-vous ou faites un don
Qui sommes-nous ? |  Contact | Abonnement | Design et codage © Orta