logo-inprecor Revue publiée sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale
Europe Amériques Afrique Moyen-Orient Asie Planète Economie Femmes IVe

Allemagne

●. ALLEMAGNE

Et maintenant, Die Linke ? Les défis après le congrès fédéral

Thomas Goes* mars-avril 2021 n°683-684

Le 27 février, Die Linke a élu deux nouvelles présidentes – Janine Wissler et Susanne Hennig-Wellsow – ainsi qu’un nouvel exécutif. Nombre des nouveaux membres de cette direction appartiennent à la jeune génération qui s’est engagée à renouveler le parti : d’en faire un parti socialiste moderne reposant sur ses adhérents. De grandes opportunités s’offrent à Die Linke, mais le parti fait également face à d’énormes défis.

photo

Biélorussie

●. BIÉLORUSSIE

Le régime intensifie la répression, mais la lutte continue

Pavel Katorzhevski* mars-avril 2021 n°683-684

Les 25 et 27 mars, les animateurs de ce qu’on appelle la nouvelle opposition en Biélorussie ont annoncé le retour des manifestations dans les rues. Ces journées ont montré par le niveau de mobilisation que le peuple était prêt à poursuivre sa lutte contre le régime bonapartiste de Loukachenko.

●. BIÉLORUSSIE

La révolution biélorusse : leçons, perspectives et tactiques de la gauche radicale

Pavel Katorzhevski* mars-avril 2021 n°683-684

Kosovo

●. KOSOVO

Un tournant historique

Catherine Samary* mars-avril 2021 n°683-684

Après sa victoire écrasante le 13 février aux législatives anticipées du Kosovo (1,8 million d’habitants, à 90 % albanais), le parti Vetëvendosje (VV, signifiant « Autodétermination ») a achevé le dimanche 4 avril la consolidation de ses pouvoirs institutionnels.

photo

Russie

●. RUSSIE

Une socialiste russe risque l’emprisonnement ! Solidarité !

mars-avril 2021 n°683-684

Anastasia Ponkina, 20 ans, militante du Mouvement socialiste russe (RSD) à Ijevsk (République d’Oudmourtie), a été inculpée de « hooliganisme motivé par la haine politique » et risque jusqu’à 5 ans de prison.

photo

●. RUSSIE

La majorité de Poutine en déclin ?

Ilya Budraitskis et Ilya Matveev* janvier-février 2021 n°681-682

photo

●. RUSSIE

Le retour de Navalny et la stratégie de la gauche russe

Ilya Budraitskis, Ilya Matveev et Kirill Medvedev janvier-février 2021 n°681-682

La Russie a connu une semaine mouvementée et elle n’est même pas terminée. D’abord, Alexeï Navalny est rentré à Moscou, puis il a été immédiatement arrêté dès qu’il a franchi la frontière. Le lendemain, son équipe a publié une vidéo illustrant la corruption de Vladimir Poutine et appelant tous les citoyens à descendre dans la rue contre le gouvernement le 23 janvier. Que pense la gauche russe de tout cela ? Navalny n’est certainement pas un des siens, mais doit-elle se tenir à l’écart des protestations et de la crise politique qui se prépare ? Nous avons demandé l’avis de Ilya Budraitskis, Ilya Matveev et Kirill Medvedev. (Réd. de Left East – 22 janvier 2021)

photo

Espagne

●. ÉTAT ESPAGNOL

Quelques leçons de l’expérience de Podemos

Brais Fernández et Miguel Urbán Crespo* novembre-décembre 2020 n°679-680

Faire le bilan de l’expérience de Podemos est une tâche facile et difficile à la fois. D’un côté, si nous nous en tenons au résultat, le bilan est sans aucun doute dévastateur. Podemos n’a pas été capable de remplir les objectifs pour lesquels il est né, et s’est converti, en termes gramsciens, en un projet « transformiste ». Cependant sa naissance a signifié l’ouverture d’un cycle politique inédit en Espagne. Pour la première fois depuis des décennies, une force politique anti-néolibérale se donnait pour objectif la conquête du pouvoir politique.

photo

Pologne

●. POLOGNE

Nous exigeons la suppression complète des dispositions limitant l’accès à l’avortement 

Karo Abakal, Monika Frenkiel et Nadia Oleszczuk janvier-février 2021 n°681-682

Interview de Karo Abakal, Monika Frenkiel et Nadia Oleszczuk par Anita Karwowska et Waldemar Paś*

photo

Grèce

●. GRÈCE

Des voies étroites pour le nouveau prolétariat grec

Tassos Anastassiadis* novembre-décembre 2020 n°679-680

Le procès des dirigeants et cadres de Chryssi Avgi (Aube dorée) qui a duré cinq ans et demi, porté par une constante mobilisation du mouvement antifasciste, a débouché sur la caractérisation judiciaire du groupe comme « organisation criminelle » et sur la condamnation à des peines de prison allant jusqu’à 13 ans et 8 mois pour ce ramassis d’assassins fanatiques du nazisme. C’est évidemment une victoire éclatante contre le racisme et le fascisme, avec près de 30.000 manifestants devant le tribunal le jour du verdict (7 octobre 2020), qui devrait donner des idées dans d’autres pays.

photo
Contact Qui sommes-nous ?