Inprecor
Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

"La première liberté de la presse c'est de ne pas être un commerce" (Karl Marx, 1842)

Dans la revue

Inprecor 659-660 Inprecor 659-660 janvier février 2019

17e Congrès Tous les textes du 17e congrès mondial de la Quatrième internationale.

Abonnez vous ! Le site Inprecor ne peut exister que par les abonnements et les ventes de la revue. Il permet à ceux qui n'ont pas les moyens de s'abonner de s'en servir pour mieux comprendre ce monde afin de le changer. Aussi, pour que ce site puisse continuer, Abonnez vous ! à la revue.

librairie La brèche

Sur le site de la librairie vous pouvez acheter et payer en ligne tout notre fonds consacré au mouvement ouvrier, au féminisme, à la lutte des peuples opprimés. Acheter à La Brèche est un acte militant.

Institut International de Recherche et de Formation (IIRF) :

Algérie

ALGÉRIE

Première victoire mais contre le coup de force notre mobilisation ouvrière et populaire continue

Déclaration du PST*

Alors que les travailleurs et les travailleuses ont entamé dimanche une grève générale nationale qui menaçait de paralyser l’économie de tout le pays, et ce après plus de deux semaines de manifestations immenses contre la continuité du régime et son cinquième mandat, les décisions annoncées par Bouteflika ce lundi 11 mars, même si elles constituent une première victoire de notre mouvement ouvrier et populaire, s’apparentent à un coup de force maquillé maladroitement en « concessions ». C’est une ruse cousue de fil blanc et une mascarade sans précédent. (suite)



Allemagne


France

FRANCE

photo

Gilets jaunes : un mouvement populaire inédit

Christine Poupin et Patrick Le Moal*

Inprecor n° 659-660 janvier-février 2019

Le rouleau compresseur de la start-up Macron semblait avancer inexorablement. Le mouvement des Gilets jaunes est parvenu à mettre en crise le gouvernement, la colère populaire est d’une ampleur telle qu’il a été obligé de reculer, au moins symboliquement. (suite)


Inde-Pakistan

INDE PAKISTAN CACHEMIRE

Non à la guerre ! Liberté pour le peuple du Cachemire !

Déclaration du Comité International de la IVe Internationale*


Soudan

SOUDAN

Solidarité avec la révolution soudanaise !

Déclaration du Comité International de la IVe Internationale *

Depuis le 13 décembre 2018, le Soudan vit un soulèvement populaire impressionnant, qui ne cesse de se développer, avec pour premier slogan « Tasgut bas » (le renversement, c’est tout !). (suite)


Femmes

FÉMINISME

photo

Me Too: Un mouvement pour les travailleuses aussi !

Sonia Mitralias

Il ya plus de deux ans est apparu le mouvement Me Too qui a dévoilé l’étendue du harcèlement sexuel sur les lieux de travail et la violence sexuelle de genre partout au monde. Pas du tout éphémère, ce mouvement n’arrête pas de nous surprendre : non seulement il persiste et s’étend désormais à tous les continents, mais parti des réseaux sociaux, il évolue en un véritable mouvement social du 21e siècle. Il devient ainsi l'étendard des travailleuses provoquant des mobilisations victorieuses de dimensions historiques contre deux gigantesques multinationales du capitalisme. (suite)


Venezuela

VENEZUELA

Non à la menace impérialiste contre le Venezuela. Non au coup de Trump-Guaidó

Déclaration du Comité International de la IVe Internationale*

En défense de la souveraineté de la nation et du peuple bolivarien (suite)



VENEZUELA

photo

Analyse de la situation au Venezuela au-delà des lieux communs

Decio Machado *

Inprecor n° 659-660 janvier-février 2019

Il y a longtemps qu’il ne s’agit plus d’une question d’idéologie ou de classe. Le Venezuela est devenu un État mafieux dans lequel ses dirigeants sont confrontés à une opposition qui répond aussi à des intérêts manifestement illégitimes, soutenue par des puissances qui continuent à s’ingérer et reproduisent l’histoire de siècles de dépendance. (suite)


VENEZUELA

Où va le Venezuela? (mais va-t-il quelque part ?)

Entretien de Pablo Stefanoni avec Manuel Sutherland *

Inprecor n° 659-660 janvier-février 2019

L’économiste Manuel Sutherland propose quelques clés de lecture de la conjoncture vénézuélienne, avec un regard plus large sur la révolution bolivarienne qui a presque 20 ans. (suite)


VENEZUELA

photo

Réflexions sur la (in)sécurité : la FAES

Keymer Ávila *

Inprecor n° 659-660 janvier-février 2019

Récemment, l’équipe de Caracas Chronicles m’a interrogé sur les actions de la Force d’actions spéciales (FAES) dans le cadre du conflit politique actuel (1). Je me base sur certaines de leurs questions pour présenter un aperçu de ce groupe particulier de la Police nationale bolivarienne (PNB). (suite)


VENEZUELA

Il sera difficile de nous faire plier

Entretien de Martín Mosquera avec Staline Pérez Borges *

Inprecor n° 659-660 janvier-février 2019

Stalin Pérez Borges est un dirigeant syndical historique et un vétéran du militantisme pour le socialisme. (suite)


VENEZUELA

« Nous attendons que le président Maduro décide d’entendre les propositions de la Plateforme »

Aporrea.tvi *

Inprecor n° 659-660 janvier-février 2019

Gonzalo Gómez réagit aux « distorsions et calomnies » à propos d’une réunion avec Guaidó (suite)


VENEZUELA

« Maduro est antidémocratique et Guaidó est un usurpateur »

Entretien de Dani Domínguez avec Gonzalo Gómez *

Inprecor n° 659-660 janvier-février 2019

« Le peuple ne veut plus de Maduro et personne n’a élu Guaidó ». Tel est le slogan de Marea Socialista devant la crise au Venezuela. Ce mouvement politique d’origine chaviste plaide pour la souveraineté populaire contre la polarisation politique totale du pays entre le gouvernement « autoritaire » de Maduro et la présidence « fantoche » de Guaidó. Nous nous entretenons avec Gonzalo Gómez Freire, un des porte-parole de Marea Socialista et cofondateur du média indépendant Aporrea. (suite)


VENEZUELA

photo

Le peuple ne veut plus de Maduro et personne n’a élu Guaidó

Déclaration de Marea socialista*

Inprecor n° 659-660 janvier-février 2019

Seul le peuple souverain et mobilisé peut décider de son destin, avec référendum et élections générales. (suite)



Amérique-du-sud

BRÉSIL

photo

Organiser la résistance au Brésil et la solidarité internationale contre le gouvernement néofasciste de Bolsonaro

Déclaration de la IVe Internationale *

Inprecor n° 657-658 novembre-décembre 2018

Solidarité avec les travailleurs, les Noirs, les femmes, les jeunes, les Indiens, les peuples premiers, les paysans, les sans-terre, les sans-abri, la communauté LGBTI, les enseignants, les professeurs, les scientifiques et les artistes brésiliens qui seront la cible des politiques ultralibérales, conservatrices et autoritaires du nouvel occupant du palais de Planalto. (suite)


NICARAGUA

Face à la crise sociale et politique du Nicaragua

Inprecor n° 657-658 novembre-décembre 2018

Solidarité avec les revendications populaires et contre la répression ortéguiste ! (suite)


COLOMBIE

photo

Le triomphe électoral de l’uribisme et les dilemmes de la paix néolibérale

Daniel Libreros *

Inprecor n° 655-656 septembre-octobre 2018


Turquie

TURQUIE

photo

Élections, crise et répression

Uraz Aydin*

Inprecor n° 657-658 novembre-décembre 2018

Avec quatre élections, un référendum constitutionnel et une tentative de coup d’État, en l’espace de trois ans, le moins que l’on puisse dire c’est que l’instabilité règne dans le pays, malgré le fait que le Président Erdogan consolide son pouvoir à travers tous ces tournants. Cependant les élections municipales qui auront lieu au mois de mars en 2019 et qui verront s’affronter les partis du pouvoir et de l’opposition sont déjà perçues de part et d’autre comme un nouveau plébiscite, et tout ça sur fond d’une profonde crise économique qui promet de s’aggraver. (suite)


TURQUIE

La classe ouvrière rebelle, de l’offensive à la défensive ?

Metin Feyyaz*

Inprecor n° 657-658 novembre-décembre 2018

Lorsqu’il s’agit de l’opposition en Turquie, la plupart des gens pensent aux universitaires, aux défenseurs des droits humains, aux journalistes ou aux militants politiques, et à juste titre. Mais en réalité, ce ne sont pas eux qui effrayent le plus Erdogan et ce n’est pas eux qu’Erdogan a le plus mis en péril historiquement. (suite)


TURQUIE

photo

Sans relâche : Quarante ans de combat, de Sürekli Devrim à Yeniyol

Uraz Aydin*

Inprecor n° 657-658 novembre-décembre 2018

« Trotskisme » : une insulte, une trahison ou, dans le meilleur des cas, une étrangeté exotique. C’est en 1978 que naquit Sürekli Devrim (Révolution permanente), la première revue marxiste-révolutionnaire de Turquie, au cœur d’une période où idéologiquement le stalinisme et ses variantes pesaient de tout leur poids sur la gauche radicale en Turquie qui, tout en menant vaillamment son combat antifasciste, était traversée par des conflits fratricides. (suite)


Portugal

PORTUGAL

photo

Institutions, institutionnalisme et le Bloc de Gauche

Francisco Louça*

Inprecor n° 657-658 novembre-décembre 2018

Le Bloc de gauche s'est formé il y a une vingtaine d'années au Portugal, par la fusion de forces issues de la gauche anticapitaliste et du mouvement social. Il est aujourd'hui, avec le Parti communiste, la principale formation de la gauche combative du pays. En partant de l'expérience du Bloc, Francisco Louça, dresse ici un bilan des relations toujours problématiques entre travail d'opposition parlementaire et investissement au sein des mouvements et des mobilisations sociales. (suite)


LES NÔTRES : CAP-VERT ET PORTUGAL

photo

Helena Lopes da Silva (1949-2018)

Mariana Carneiro*

Inprecor n° 657-658 novembre-décembre 2018

Helena est morte le 8 septembre 2018 à l’âge de 69 ans, après une vie consacrée au socialisme. Au début des années 1970, elle était à Lisbonne une des rares militantes du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), le parti qui a mené la lutte armée contre le régime colonial portugais. (suite)


Quatrième_Internationale

QUATRIÈME INTERNATIONALE

photo

La Quatrième Internationale a 80 ans !

Michael Löwy *

Inprecor n° 657-658 novembre-décembre 2018


DÉCLARATION DU BUREAU DE LA QUATRIÈME INTERNATIONALE

photo

Stoppons les politiques inhumaines contre les migrants

Des enfants séparés de leurs familles et mis en cage dans les États-Unis de Trump, des milliers de migrants noyés en Méditerranée, des bateaux transportant des migrants auxquels on refuse le droit d'accoster en Italie et en France, la Hongrie d'Orban déclarant que venir en aide aux réfugiés est un crime, 370 000 Rohingya fuyant vers le Bangladesh après un autre raid militaire et des massacres par le gouvernement du Myanmar, des dizaines de milliers de réfugiés économiques d'Haïti et du Venezuela dans tous les pays d'Amérique du Sud, plus de cinq millions de réfugiés syriens à l'extérieur du pays et encore plus de personnes déplacées à l'intérieur du pays… Ceux qui ont le pouvoir dans la vieille Europe et la vieille Amérique se rejoignent dans une sainte chasse aux sorcières contre le spectre des « migrants » : une vaste alliance embrassant depuis les populistes de la droite jusqu’à ce qui reste des sociaux-démocrates traditionnels. Salvini et Macron, Poutine et Trump, chauvins de l'est et de l'ouest, libéraux français et police allemande… (suite)


Etats-Unis

ETATS-UNIS

photo

Construire un mouvement démocratique mondial pour contrer l’autoritarisme

Bernie Sanders*

Inprecor n° 657-658 novembre-décembre 2018


ÉTATS-UNIS

photo

Julia Salazar (DSA) remporte l’élection primaire démocrate pour le Sénat de New York

Dan La Botz *

Inprecor n° 657-658 novembre-décembre 2018

Julia Salazar, militante des Socialistes démocrates d’Amérique (DSA) et candidate aux élections primaires du Parti démocrate pour le Sénat de l’État de New York, a remporté l’élection par un vote décisif de 58,5 % contre 41,5 % à son adversaire. Comme il n’y aura pas de candidature républicaine aux élections générales, elle est pratiquement assurée de siéger au Sénat. Sa victoire est une nouvelle preuve que la stratégie électorale de DSA consistant à présenter ou à soutenir des candidats au sein du Parti démocrate peut permettre de remporter des élections primaires et générales. Et ce n’est pas un petit résultat. (suite)


ÉTATS-UNIS

51 pour cent de perdants

Matt Karp *

Inprecor n° 657-658 novembre-décembre 2018

Les élections de mi-mandat ont donné un coup de pouce au Parti démocrate. Mais leur politique de classe est une impasse : nous avons désespérément besoin d’une révolution politique guidée par les besoins et les aspirations de la classe ouvrière multiraciale. (suite)


Italie

ITALIE

photo

RiMaflow a gagné !

Communiqué de la Coopérative RiMaflow et de l’Association Occupy Maflow*

Inprecor n° 657-658 novembre-décembre 2018


France


Histoire-internationalisme

QUATRIÈME INTERNATIONALE

photo

Internationalisme pratique : la solidarité en Allemagne avec la lutte de libération anticoloniale algérienne

Entretien de Manuel Kellner avec Hans Peiffer*

Inprecor n° 655-656 septembre-octobre 2018

Dans les années 1950 et les premières années 1960, avec ses camarades de la section de la IVe Internationale en Allemagne, Hans Pfeiffer a mis au centre du travail internationaliste la solidarité avec la révolution algérienne. (suite)


EUROPE

Afrique

AFRIQUE

Zone de libre-échange continentale africaine : quel panafricanisme ?

Jean Nanga*

Inprecor n° 655-656 septembre-octobre 2018

Cinq ans après avoir célébré le demi-siècle d’existence de l’Organisation de l’Unité africaine (OUA)/Union africaine (UA) – considéré dans la novlangue de l’UA comme « cinquante ans de succès » (1) – 44 des 55 États membres de l’UA ont signé à Kigali le 21 mars 2018 l’accord portant création de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC), soit la création d’un « marché unique pour les marchandises et les services facilité par la circulation des personnes (…), un marché libéralisé pour les marchandises et services », selon le texte dudit accord. (suite)


Qui sommes-nous ? |  Contact | Abonnement | Design et codage © Orta