Inprecor
Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

N° 449-450 juillet-septembre 2000

LÉON TROTSKY (1879-1940)

Repères historiques

Cf. aussi : [Trotskysme] [Histoire]

1879

7 novembre : naissance de Lev Davidovitch Bronstein

1897

Fondation de l’Union des travailleurs de la Russie du Sud, animée par Lev Davidovitch et ses amis comme Grigori Sokolovsky.

1903

Mars : Plekhanov rejette la proposition de Lénine de coopter Lev Davidovitch à la rédaction de l’Iskra (Étincelle).

30 juillet - 23 août : à Bruxelles, puis Londres, IIe Congrès du Parti ouvrier social-démocrate de Russie (POSDR) ; Trotsky, d’abord fidèle de Lénine, se range dans la minorité des “mencheviks” contre les “bolcheviks” que dirige Lénine.

Septembre : Trotsky rédige le Rapport de la délégation sibérienne. Il est élu à la direction de l’organisation menchevique et recommence à travailler à l’Iskra, reprise aux bolcheviks grâce à Plekhanov.

1904

Avril : sur ultimatum de Plekhanov, Trotsky cesse sa collaboration à l’Iskra.

Août : dans Nos tâches politiques, Trotsky dresse contre Lénine un véritable réquisitoire.

Octobre : Trotsky quitte le groupe menchevik, mais reprend sa collaboration à l’Iskra.

Novembre-décembre : Trotsky rédige la brochure publiée plus tard sous le titre Avant le 9 janvier.

1905

22 janvier : “Dimanche rouge” de St. Petersbourg : Trotsky salue le début de la révolution.

Mars-avril : Trotsky à Petersbourg, clandestin.

26 octobre : naissance, dans le cours de la grève, du soviet de Petersbourg.

28 octobre : Trotsky prend la parole au soviet sous le pseudonyme de Ianovsky.

30 octobre : Trotsky élu à l’exécutif du soviet. “Manifeste d’Octobre” et promesses du tsar d’octroyer les réformes démocratiques.

Novembre : Trotsky est devenu l’inspirateur, la plume et l’orateur du soviet. Il fonde, avec Parvus, la Rousskaya Gazeta (Gazette russe) et collabore au journal menchevik Natchalo (Commencement) qui s’identifie à sa politique.

5 décembre : devenu président du soviet, Trotsky fait partie du groupe chargé de la préparation de l’insurrection armée.

6 décembre : Trotsky et les autres dirigeants sont arrêtés.

1906

8 novembre : Trotsky est condamné au bannissement à vie.

1907

Mai-juin : Ve congrès du POSDR. Trotsky se prononce toujours pour l’unité des bolcheviks et des mencheviks, mais critique violemment la politique des “expropriations” des premiers (Staline fut un des “expropriateurs”…)

1912

Janvier-février : conférence de Prague. Les bolcheviks (Lénine) et les mencheviks (Plekhanov) se proclament représentants du parti. Trotsky dénonce le scissionnisme de Lénine.

1914

Février : parution de Borba (la Lutte) inspiré par Trotsky, organe de l’organisation inter-rayons de la capitale.

1915

Septembre : conférence socialiste de Zimmerwald contre la guerre impérialiste. Trotsky en rédige le Manifeste.

1916

Avril : conférence de Kienthal. Trotsky n’y participe pas, retenu par les autorités françaises.

1917

Janvier : début de collaboration à Novy Mir (Nouveau monde) avec Boukharine.

12 mars (27 février en Russie) : révolution de février à Petrograd.

27 mars : Trotsky et les siens s’embarquent de New York pour revenir en Russie.

18 mai : Trotsky salue au soviet de Petrograd la révolution russe, « prologue de la révolution mondiale ».

23 juillet : Trotsky se déclare solidaire de Lénine.

12-16 août : le Ve Congres du Parti bolchevik élit Trotsky à son comité central. Le parti a décuplé ses effectifs, dépassant les 200 000 militants.

6 octobre : élu président du soviet de Petrograd, Trotsky invite le gouvernement provisoire à s’en aller.

23 octobre (10 octobre en Russie) : le CC bolchevik décide l’insurrection, contre l'avis de Zinoviev et Kamenev.

7 novembre : Trotsky décide au nom du Comité militaire révolutionnaire que le gouvernement provisoire a cessé d’exister.

8 novembre : Il devient commissaire du peuple aux Affaires étrangères.

1918

Mars : Trotsky devient commissaire du peuple à la guerre et président du Conseil suprême de guerre.

1919

2-7 mars : congrès de fondation de l’Internationale communiste. Trotsky rédige le Manifeste.

1920

janvier : Trotsky défend devant les dirigeants communistes des syndicats la nécessité de la “militarisation du travail”.

Juillet : conflit au sommet de l’État et du parti entre ceux qui croient que l’invasion de la Pologne peut (Lénine) ou non (Trotsky) provoquer la révolution.

1921

8-16 mars : Xe Congrès du parti : interdiction des fractions ; adoption de la Nouvelle Politique Économique (NEP) ; répression de Kronstadt.

1922

3 avril : Staline devient secrétaire général du parti

Novembre : Lénine propose à Trotsky « un bloc contre le bureaucratisme en général et le bureau d’organisation [dirigé par Staline] en particulier ».

1923

Janvier : “testament” de Lénine où celui-ci recommande la démission de Staline de son poste de secrétaire général.

Mars : Lénine rompt toute relation personnelle avec Staline. Trotsky conclut un compromis avec Kamenev. Il n’attaquera pas Staline.

Octobre : lettre de Trotsky au bureau politique contre le régime du parti et la bureaucratisation. Déclaration des 46 (première Opposition de gauche) dans le sens de Trotsky.

Novembre : discussion sur le “cours nouveau”.

1924

21 janvier : mort de Lénine.

Juin-juillet : début d’offensive contre le “trotskisme”.

1925

Janvier : Trotsky démissionne du commissariat du peuple à la Guerre.

1926

Avril : fondation de l’Opposition unifiée, derrière Trotsky, Zinoviev et Kamenev.

1927

Mars : opposition de Trotsky à la politique de soumission du PC chinois au Kuo-mintang, imposée par l’Internationale communiste.

Octobre : exclusion de Trotsky et Zinoviev du Comité Central.

Novembre : exclusion du parti.

1928

Bannissement de Trotsky à Alma Ata (Kazakhstan).

1929

Janvier-février : liquidation de l’Opposition. Trotsky est expulsé d’URSS et débarque à Constantinople. Il s’installe peu après dans l’île de Prinkipo.

1930

Avril : conférence de l’Opposition de gauche internationale à Paris.

1932

Conférence de Trotsky à Copenhague.

1933

Janvier : Hitler, chancelier du Reich.

Février : Trotsky se prononce pour un « nouveau PC allemand »

Juillet : Trotsky se prononce pour la IVe Internationale. Il part pour la France.

1934

Avril-décembre : Trotsky participe clandestinement à la vie politique de la section française de l’Opposition de gauche (juin : entrisme dans la SFIO).

1935

Juin : la Norvège socialiste lui offre l'asile

Juillet : premières prises de position contre la politique des fronts populaires qu’entérine le VIIe congrès de l'Internationale communiste

1936

Août : procès de Moscou, Trotsky sollicite le philosophe américain John Dewey pour qu’il instruise un contre-procès.

Septembre : Trotsky interné en Norvège.

1937

Trotsky obtient l’exil au Mexique et s’installe à Coyoacan dans la maison prêtée par le peintre Diego Rivera.

1938

Février : mort à Paris de son fils Léon Sedov, éditeur du Bulletin Oppozitsii (Bulletin de l’Opposition), dans des conditions discutées.

Septembre : conférence internationale qui proclame la fondation de la IVe Internationale.

Octobre : Trotsky prévoit un pacte Hitler-Staline.

1939

Février : exécution de vieux bolcheviks à Moscou.

Août : Pacte germano-soviétique.

1940

Mai : conférence d’alarme de la IVe Internationale à New York, qui adopte un manifeste sur la guerre mondiale.

20 août : l’agent stalinien Ramon Mercader frappe Trotsky à la tête avec un piolet.

21 août : Trotsky meurt de ses blessures dans un hôpital de Mexico.

Vous appréciez ce site ?
Aidez-nous à en maintenir sa gratuité
Abonnez-vous ou faites un don
Qui sommes-nous ? |  Contact | Abonnement | Design et codage © Orta