Inprecor
Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

 

Espagne

●. CATALOGNE ET ESPAGNE

Contre une condamnation injuste et face à la répression, défendons les droits démocratiques du peuple catalan !

Bureau exécutif de la Quatrième Internationale octobre 2010 n°dernieres

Après le procès de plusieurs dirigeants indépendantistes, la publication le lundi 14 octobre de l’arrêt de la Cour suprême a déclenché une vague de protestations en Catalogne et, dans une moindre mesure, dans d’autres territoires de l’État espagnol et même dans certaines villes européennes.

●. ÉTAT ESPAGNOL

Elections, tendances et perspectives politiques

Ernesto M. Díaz* avril-mai 2019 n°662-663

Après les résultats des élections régionales andalouses tout le monde était dans une attente angoissée. Ils indiquaient au départ une tendance qui, si elle était confirmée à la hausse, confirmerait les pires prévisions, comparables à la fin de « Game of Thrones ». Mais finalement, aux élections anticipée d'avril, les résultats n’ont pas été un désastre absolu.

Pologne

●. POLOGNE - HISTOIRE

Karol Modzelewski (1937-2019), une vie de militant pour la fraternité

Jan Malewski* juin-juillet 2019 n°664-665

photo

●. POLOGNE - HISTOIRE

Mon camarade et ami Karol Modzelewski

Georges Dobbeleer * juin-juillet 2019 n°664-665

Le 28 avril dernier, Karol Modzelewski est décédé à Varsovie, à 81 ans. Courageux défenseur d’un communisme démocratique, il aura passé plus de 8 ans en prison. J’ai eu des relations amicales avec lui en 1959, puis de Pâques 1962 à Pâques 1964. C’est à ce titre que je veux lui rendre hommage. J’ai beaucoup évoqué nos relations dans tout un chapitre de mon livre de mémoires (1).

photo

●. HISTOIRE

Un entretien avec Karol Modzelewski

Propos recueillis par Jan Malewski * juin-juillet 2019 n°664-665

Entretien réalisé à Varsovie en octobre 2008

photo

France

●. FRANCE

La situation de la France, Macron et les Gilets jaunes

Henri Wilno* juin-juillet 2019 n°664-665

La France vit depuis novembre 2018 un mouvement populaire inédit par son caractère national, sa popularité (qui va bien au-delà de celles et ceux qui y participent directement), sa radicalité et sa composition sociale : les Gilets jaunes qui, tel un projecteur, mettent en lumière la crise de la société et du système politique français.

photo

Elections

●. UNION EUROPÉENNE

Après les élections européennes

Déclaration du Bureau exécutif de la IVe Internationale juin-juillet 2019 n°664-665

Grèce

●. GRÈCE

Retour de la droite et ses contradictions

Andreas Sartzekis* juin-juillet 2019 n°664-665

La Grèce a connu en un mois et demi quatre élections importantes : en mai, européennes, municipales et régionales, en juillet, législatives anticipées (elles étaient prévues pour l’automne) décidées par le Premier ministre Alexis Tsipras après la défaite de Syriza en mai.

●. GRÈCE

Retour sur Chryssi Avgi et l’extrême droite grecque

Andreas Sartzekis* juin-juillet 2019 n°664-665

La bonne nouvelle des élections législatives du 7 juillet, c’est que le groupe Chryssi Avgi (Aube dorée) n’atteint pas les 3 % nécessaires pour entrer au Parlement, ce qui ne manquera pas de le fragiliser un peu plus et ne permettra pas à ses chefs, après leur condamnation pénale qu’on espère intervenir sans plus tarder, d’échapper à la prison.

●. GRÈCE

Entre deux scrutins électoraux

Tendance programmatique IVe Internationale* juin-juillet 2019 n°664-665

Belgique

●. BELGIQUE

Les avancées du mouvement climatique et les obstacles à surmonter

Mauro Gasparini et Axel Farkas* avril-mai 2019 n°662-663

Le mouvement climatique qui secoue la Belgique depuis cet hiver a bousculé les consciences. Après des mois de mobilisation, nous proposons ici un premier bilan d’étape ainsi que des éléments de réponse aux questions stratégiques pour le futur du mouvement.

●. BELGIQUE

Un projet de loi spécial climat

Daniel Tanuro* avril-mai 2019 n°662-663

Les mobilisations massives pour le climat, en particulier la spectaculaire mobilisation spontanée de la jeunesse, ont provoqué un tremblement de terre à tous les niveaux de la société. Associations, syndicats, partis, appareil d’État, tous sont profondément ébranlés, parce que personne ne sait vraiment comment répondre à la question de fond : comment limiter et arrêter la catastrophe climatique en cours ?

Portugal

●. PORTUGAL

Le Bloc de Gauche 20 ans plus tard

Manuel Garí et Josu Egireun* avril-mai 2019 n°662-663

Cette année, au Portugal, le Bloc de Gauche célèbre le 20e anniversaire de sa fondation : il est né d’une manière singulière comme mouvement politique et non comme parti politique unifié ou comme coalition. Sa constitution et son évolution pour ceux qui ont suivi cette expérience avec intérêt, passion et proximité à partir d’autres contextes politiques sont paradigmatiques. Une expérience singulière non exempte de paradoxes, de défis et de risques à laquelle nous croyons que la gauche révolutionnaire – qui ne veut pas se limiter à une pratique de témoignage et d’auto-affirmation – est obligée de réfléchir.

photo

Turquie

●. TURQUIE

Élections, crise et répression

Uraz Aydin* novembre-décembre 2018 n°657-658

Avec quatre élections, un référendum constitutionnel et une tentative de coup d’État, en l’espace de trois ans, le moins que l’on puisse dire c’est que l’instabilité règne dans le pays, malgré le fait que le Président Erdogan consolide son pouvoir à travers tous ces tournants. Cependant les élections municipales qui auront lieu au mois de mars en 2019 et qui verront s’affronter les partis du pouvoir et de l’opposition sont déjà perçues de part et d’autre comme un nouveau plébiscite, et tout ça sur fond d’une profonde crise économique qui promet de s’aggraver.

photo

●. TURQUIE

La classe ouvrière rebelle, de l’offensive à la défensive ?

Metin Feyyaz* novembre-décembre 2018 n°657-658

Lorsqu’il s’agit de l’opposition en Turquie, la plupart des gens pensent aux universitaires, aux défenseurs des droits humains, aux journalistes ou aux militants politiques, et à juste titre. Mais en réalité, ce ne sont pas eux qui effrayent le plus Erdogan et ce n’est pas eux qu’Erdogan a le plus mis en péril historiquement.

●. TURQUIE

Sans relâche : Quarante ans de combat, de Sürekli Devrim à Yeniyol

Uraz Aydin* novembre-décembre 2018 n°657-658

« Trotskisme » : une insulte, une trahison ou, dans le meilleur des cas, une étrangeté exotique. C’est en 1978 que naquit Sürekli Devrim (Révolution permanente), la première revue marxiste-révolutionnaire de Turquie, au cœur d’une période où idéologiquement le stalinisme et ses variantes pesaient de tout leur poids sur la gauche radicale en Turquie qui, tout en menant vaillamment son combat antifasciste, était traversée par des conflits fratricides.

photo

Portugal

●. PORTUGAL

Le Bloc de Gauche 20 ans plus tard

Manuel Garí et Josu Egireun* avril-mai 2019 n°662-663

Cette année, au Portugal, le Bloc de Gauche célèbre le 20e anniversaire de sa fondation : il est né d’une manière singulière comme mouvement politique et non comme parti politique unifié ou comme coalition. Sa constitution et son évolution pour ceux qui ont suivi cette expérience avec intérêt, passion et proximité à partir d’autres contextes politiques sont paradigmatiques. Une expérience singulière non exempte de paradoxes, de défis et de risques à laquelle nous croyons que la gauche révolutionnaire – qui ne veut pas se limiter à une pratique de témoignage et d’auto-affirmation – est obligée de réfléchir.

photo

Italie

●. ITALIE

RiMaflow a gagné !

Communiqué de la Coopérative RiMaflow et de l’Association Occupy Maflow* novembre-décembre 2018 n°657-658

photo

●. ITALIE

Vivre, c’est lutter ! Une journée particulière à l’usine récupérée RiMaflow

Dario Firenze et Piero Maestri* novembre-décembre 2018 n°657-658

photo

Europe

●. UNION EUROPÉENNE

Fonds monétaire européen : pare-feu de la crise bancaire ?

Daniel Albarracín* mars 2018 n°648

Après quelques commotions, bouleversements économiques, géopolitiques et institutionnels, dont les conséquences ne sont pas terminées, et après une période de blocage et de paralysie, l’Union européenne (UE) pourrait entrer dans une nouvelle phase de révision de son modèle de gouvernance économique.

France

●. FRANCE

Gilets jaunes : un mouvement populaire inédit

Christine Poupin et Patrick Le Moal* janvier-février 2019 n°659-660

Le rouleau compresseur de la start-up Macron semblait avancer inexorablement. Le mouvement des Gilets jaunes est parvenu à mettre en crise le gouvernement, la colère populaire est d’une ampleur telle qu’il a été obligé de reculer, au moins symboliquement.

photo

Allemagne

●. ALLEMAGNE

On avance enfin vers la sortie de l’électricité au charbon : trop lentement, trop tard et à trop petits pas

Hanno Raußendorf* mars 2019 n°dernieres

●. ALLEMAGNE

Le projet de Wagenknecht, un nouveau mouvement ?

Manuel Kellner* juillet-août 2018 n°653-654

Porte-parole au Bundestag (avec Dietmar Bartsch) du parti Die Linke (La Gauche), Sahra Wagenknecht vient de la gauche anticapitaliste du parti et a longtemps été sa représentante la plus populaire. Avec son époux Oskar Lafontaine – tous les deux très médiatisés – ils animent depuis un certain temps un regroupement informel « Team Sahra », auquel on peut adhérer par internet et qui argumente pour la création d’un nouveau mouvement politique à l’image de La France insoumise (FI) de Jean-Luc Mélenchon. Ils annoncent que ce mouvement sera lancé en septembre 2018, non en concurrence avec le parti Die Linke, mais pour faire pression sur les autres partis dans le sens d’une politique plus sociale.

photo
Qui sommes-nous ? |  Contact | Abonnement | Design et codage © Orta